Capture401

De la réincarnation

Jean « 3:13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. »

Hébreux « 9:27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, »  Pour celui qui est descendu du ciel ?

L’homme et non le fils de l’homme meurt une seule fois. L’âme humaine est mortelle. Ce qui fait fonctionner l’unité biologique n’a pas d’existence propre. La réincarnation est un non sens. L’homme s’auto fabrique en se reproduisant.

1Corinthiens « 15:47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel. 15:48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.

15:49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. »

La croyance en la réincarnation se base sur la doctrine de la philosophie grecque de l'immortalité de l'âme humaine, de l’unité biologique. Cet  apport de la philosophie grecque a été associé à la théologie chrétienne héritée des Pères de l'Église. Scolastique, elle est devenue un courant de la philosophie médiévale.  

Col 2-8 : « Prenez garde. Ne vous laissez pas séduire par la philosophie et ses trompeuses subtilités, qui s'inspirent des traditions humaines et des rudiments du monde, au lieu de s'appuyer sur le Christ.»

Marc 7-6/9 : « Jésus leur répondit : "Isaïe a joliment bien prophétisé de vous, hypocrites, lorsqu'il écrit : Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. Vain est leur culte, puisqu'ils enseignent pour doctrine des préceptes humains. Vous délaissez les commandements de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. Et Jésus ajouta : Vous violez bel et bien le commandement de Dieu pour maintenir votre tradition.»

Les  écritures porteuses de Vérité contredisent totalement cette approche. Le christianisme n’est pas une philosophie. Il est une religion qui relie les émanations de Celui qui est à Lui- même. Il les engendre par Sa Parole, donne les bienfaits du 7ème jour (intelligence- parole- image : une identité.)

Croire en la réincarnation est dogmatisme terrestre.

Croire que l’âme humaine terrestre immortelle existe est dogmatisme terrestre.

La Bible parle- t- elle de réincarnation ?

Elle parle de transmigration, d’incarnation ou de transfert.

Genèse « 28:10 Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan.

28:11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

28:12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

Pour monter par l’échelle, les anges de Dieu sont nés auparavant « d’en haut » ce qu’indique la descente.

« Il pleut du ciel sur la pierre sur la terre. » S.I

La pierre n’est- elle pas le réceptacle de l’émanation, l’émanation elle- même, ayant pour origine consubstantielle Celui qui est ?

l Ephésiens  5- 14. « Réveille-toi, toi qui dors ; relève-toi d'entre les morts et le Christ t'illuminera »

« Il existe donc deux hommes, un du ciel et un de la terre. Les deux sont issus de la création. Et à un moment ils se rejoignent. Comment cela peut-il se faire ? Je dirai grand mystère de l’incarnation ou de la transmigration. Est-ce de la magie ? Certainement pas, c’est de la science.

La prise de conscience d’une présence spirituelle au plus profond de chacun de nous, représente pour Jésus comme j’ai l’audace de le comprendre, le réel accès à la Royauté divine. De cette réalité, à la fois existentielle et originelle, nous ne sommes séparés que par un état de conscience déficient. Ne se trouve-t-il pas là notre prochain ? Celui qui est vraiment proche de nous ? Caïn a tué Abel. » S.I

Qui prend conscience de sa présence au plus profond de nous si ce n’est l’Etre spirituel. Nous-mêmes dans notre vraie nature ?

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence  d’un être non être. » S.I

« L’Eternel donne l’Etre puisqu‘ au commencement existait à la fois l’Etre – Non Etre. Pour ce faire Il nous donne l’intelligence, la Parole et l’image soit une identité. Il nous donne l’Etre en nous dégageant du non – être. » S.I

Divergent par l’alpha, il bloquera l’instinctif  pour que le gamma apparaisse  et le convergent l’organisera, le structurera  par l’élasticité de la matière grise. Les automatismes seront arrêtés. Ne pas rester figé sur les certitudes de l’ego, source d’incrédulité inintelligente,  s’ouvrir à l’intelligence créatrice, imaginative pour pouvoir passer de l’unique à plusieurs. Voilà un cerveau bien ouvert.

Jésus n’a t-il pas  dit :

« Je vous donnerai ce que l’œil n’a pas vu,

 ce que l’oreille n’a pas entendu,

ce que la main n’a pas touché,

ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme »

« Luc : 8:11Voici ce que signifie cette parabole: La semence, c'est la parole de Dieu. »

La Parole de Dieu est créatrice. C’est elle qui engendre les émanations, les pierres comme enfants de Dieu.

1Corinthiens « 15:35 Mais quelqu'un dira: Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils?

15:36 Insensé! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s'il ne meurt.

15:37 Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui naîtra; c'est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence;

15:38 puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.

15:39 Toute chair n'est pas la même chair; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons.

15:40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres.

15:41 Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile.

15:42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible;

15:43 il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force;

15:44 il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.

15:45 C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.

15:46 Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite.

15:47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.

15:48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.

15:49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.

15:50 Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité.

15:51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,

15:52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.

15:53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité.

15:54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite:

La mort a été engloutie dans la victoire. »

Le livre d’Enoch

Chapitre XV : 3 « Vous qui étiez des esprits célestes, en possession de la sainteté, de la vie éternelle, vous vous êtes souillés avec des femmes ; vous avez travaillé aux œuvres de la chair, vous avez  engendré dans le sang, vous avez agi comme ceux qui ne sont que de sang et de chair. »

4 « Eux, ils ont été créés pour mourir. »

5 « Voilà, pourquoi je leur ai donné des femmes, afin qu’ils puissent cohabiter avec elles, engendrer des enfants qui perpétuent leur race sur la terre. »  

Chapitre XXXI 5 « Alors l’ange Raphaël, qui était avec moi, me répondit : Ceci est l’arbre de la science, dont ont mangé ton vieux père et ta vieille mère ; ses fruits les ont illuminés ; leurs yeux ont été ouverts, et après s’être aperçus qu’ils étaient nus, ils ont été chassés  du Paradis terrestre. »

Chapitre LXVIII 13 «Car les hommes n’ont point été créés pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre. » 

14 « Ils ont été créés pour imiter la pureté et la justice des anges. »

15 «  Ils n’auraient point connu la mort, qui détruit tout ; c’est pourquoi la puissance me dévore. »

16 « Ils ne périssent que par leur trop grande science. »

Deux hommes existent : le céleste et le terrestre. Il est question d’incarnation ou du transfert du céleste dans le terrestre.

Seul Christ illumine, glorifie après le réveil de la conscience du céleste qu’il relève de la mort, du sommeil, de l’inconscient dans le terrestre avant de l’en délivrer.

Jean « …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, »

Il existe donc une première naissance.

Parlons- nous d’immanence ou de transcendance, d’immanence de la substance et de la transcendance de l’esprit ?

Le principe est- il déjà présent en soi même ou est- il une cause supérieure et extérieure au-delà du perceptible et de l’entendement, d’une autre nature ?

Il semblerait que certains chrétiens allient l’immanence de la substance à la transcendance de l’Esprit. De ce fait ce christianisme doit impérativement s’appuyer sur la Sainte Trinité pour la substance (triple essence- triple puissance – quatrième puissance ou opération) et sur l’incarnation pour la double nature (corps et esprit). 

Dans ce cas on peut dire connais toi, toi- même. Vas à la rencontre de ton principe de substantialité  issu de toi- même et par l’esprit qui vient d’ailleurs tu te transformeras et tu réintégreras. Travaille toi- même la pierre que tu es en utilisant la lumière qui vient de l’Au-delà  et « lorsque la vie extérieure sera devenue semblable à la vie intérieure, alors il n’y aura qu’une seule naissance ». Ainsi ce chrétien doit se consacrer « à la révélation de la Révélation. »

Le but final n’est- il pas plutôt que la conscience se réalise avec l’aide de l’Esprit ou de la Parole,  Parole qui vient engendrer une émanation avec comme source Celui qui est pour être transférée sur l’unité biologique, Parole et émanation ayant une même origine ?

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole, l’Ange de l’Eternel, YHVH  Essence divine en tant qu’Elle se révèle comme Personne Suprême et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon Sa Volonté à Ses enfants, à Ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que Sa Science et Sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

« Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est  incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelleS.I

« Mais, Athéniens, la vérité est qu'Apollon seul est sage, et qu'il a voulu dire seulement, par son oracle, que toute la sagesse humaine n'est pas grand-chose, ou même qu'elle n'est rien; et il est évident que l'oracle ne parle pas ici de moi, mais qu'il s'est servi de mon nom comme d'un exemple, et comme s'il eût dit à tous les hommes : Le plus sage d'entre vous, c'est celui qui, comme Socrate, reconnaît que sa sagesse n'est rien. »

Platon, Apologie de Socrate, 23 a-b

« Athéniens, je vous honore et je vous aime, mais j'obéirai plutôt au dieu qu'à vous; et tant que je respirerai et que j'aurai un peu de force, je ne cesserai de m'appliquer à la philosophie, de vous donner des avertissements et des conseils, et de tenir à tous ceux que je rencontrerai mon langage ordinaire : ô mon ami! comment, étant Athénien, de la plus grande ville et la plus renommée pour les lumières et la puissance, ne rougis-tu pas de ne penser qu'à amasser des richesses, à acquérir du crédit et des honneurs, sans t'occuper de la vérité et de la sagesse, de ton âme et de son perfectionnement? »

Platon, Apologie de Socrate, 29 d-e

« Maintenant, crois-tu que tu sois un être pourvu de quelque intelligence et qu’ailleurs il n’y ait rien d’intelligent; et cela, quand tu sais que tu n’as dans ton corps qu’une parcelle de la vaste étendue de la terre, une goutte de la masse des eaux, et que sur l’immense quantité des éléments quelques faibles parties ont servi à organiser ton corps? Penses-tu que toi seul aurais eu le bonheur de ravir une intelligence qui, par suite, n’est nulle part ailleurs, et que ces êtres infinis, par rapport à toi, en nombre et en grandeur seraient maintenus en ordre par une force inintelligente? »

Xénophon, Mémorables, I, 4, 8

Arrêtons de penser que nous sommes seuls dans la Création, que nous sommes la finalité de la Création, que nous sommes les seuls intelligents, que cette intelligence n’est que de nous comme la conscience, qu’il n’existe qu’un seul niveau d’existence. Le notre.

Mortel, je suis mortel. La Vie est éternelle.

Nous ne connaissons rien, tellement le Mystère est grand.

L’homme nait, travaille, cherche de la nourriture, se reproduit et meurt. Il n’est qu’une espèce comme toutes les autres. Est- il seulement sûr d’avoir une existence propre ? Il ne saura jamais pourquoi il vit, pourquoi il meurt, tellement la foi a quitté son cœur.

Evangile de Jean :

 «  Les Enfants de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de la chair,

 Ni encore moins de la volonté des Hommes.

Les Enfants de Dieu sont issus de Dieu. »

« La Tour de Babel représente l’humanité qui veut construire son propre Etre  en utilisant l’intelligence  et la parole acquises et de ce fait veut se donner une image impure que l’Eternel n’accepte pas puisque c’est Lui et personne d’autre qui donne une identité. Jésus l’a également dit. Il disperse Sa Parole. La rend inaccessible aux prévaricateurs.

Cependant l’Eternel fera porter la Parole par Héber qui signifie «  au-delà du fleuve » « Au-delà de… ». Héber descend de Sem fils de Noë.

Héber représente les hébreux qui signifie aussi fendre, division, canaliser. Héber a toujours refusé de participer à la construction de la Tour de Babel et Phaleg n’a jamais été l’architecte de cette tour

Héber descendant de Sem engendra Phaleg.

Phaleg signifie dispersion. Phaleg est mort après la dispersion. Phaleg symbolise la diffusion du savoir, son partage.

Si nous suivons Phaleg, il nous fera franchir, la Mer Rouge, le Jourdain et nous emmènera en direction de la Terre Promise. » S.I

Livre d’Enoch : « Ils savent (les messagers) aussi ce qui est réservé à ceux qui ont crucifié leur chair, et qui ont été persécutés par les hommes méchants ; à ceux qui ont aimé leur Dieu, qui n’ont point mis leur affection dans l’or et dans l’argent, qui, loin de livrer leur corps aux voluptés de ce monde, ont tourmenté leur corps par supplices volontaires »

« A ceux qui, depuis le jour  de leur naissance, n’ont point ambitionné les richesses terrestres, mais se sont regardés comme un esprit voyageur sur la terre. »

« Maintenant j’élèverai  leurs esprits jusqu’au séjour de la lumière ; je transformerai ceux qui sont nés dans les ténèbres, et qui n’ont point rapporté à eux la gloire que leur foi leur avait méritée »

Révélations de l’Au-delà

« Consubstantialité

Consubstantialité

Transmigration  (possibilité rejet)

Zone tampon d’évolution du peuple transparent. Certains nous nomment de cette façon.

Zone réalité ou décor

Possibilité rejet quand élément récepteur défectueux  empêche synchronisation (symptôme de dématérialisation où le décor s’efface pour laisser apparaître le support)

Le récepteur peut être trop ou pas assez sensible. Cependant il est préférable qu’il soit trop sensible, gage malgré tout d’un transfert presque assuré.

Prise de possession du récepteur si implants globaux réalisés auparavant  par nos Supérieurs ont tenu, prise de conscience, le vecteur est prêt pour le voyage des trois strates.

Obligation pour le voyage des autres égarés de maintenir en état la conscience spirituelle en la faisant évoluer parallèlement à leurs connaissances.

Respecter la logique des fréquences.

Quand le rôdeur te laisse en paix, tu n’es pas prêt. Le récepteur a trop d’interférences de rétention.

La venue d’un Supérieur est impérative. »S.I

Nous parlons « d’une zone d’un récepteur suffisamment sensible qui permettra un transfert synchronisé. Avec qui ? Pour qui ? Et bien avec un émetteur mais dans le respect de la logique des fréquences. Quand la conscience du voyageur implantée est éveillée, il est marqué au front du sceau du lion de Juda. Le voyage en retour du vecteur s’effectue alors sous le contrôle permanent de notre Supérieur. Victimes d’interférences de rétention nous devenons des voyageurs  égarés avec l’obligation de maintenir en état notre conscience spirituelle qui devra obligatoirement évoluer parallèlement à nos connaissances » S.I.

« 1:21 C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur  la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. » Jacques

 L’âme ne serait- elle pas la conscience implantée ?

Jean « 17:3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. »

Livre secret de Jean

« C’est l’arbre de leur vie qu’ils ont placé au milieu du paradis. Mais moi, je vous enseignerai quel est le mystère de leur vie, c’est-à-dire le projet qu’ils ont fait ensemble de (fabriquer) la ressemblance de leur esprit.

« (Cet arbre) est celui dont la racine est amère et dont les branches sont mortes. Son ombre est haine et il y a de la tromperie dans ses feuilles. Sa fleur est l’onction de la perversité et son fruit la mort. Sa semence est désir et fleurit dans l’obscurité. Ceux qui goûtent  à cet (arbre), leur lieu de séjour est l’Hadès et l’obscurité leur lieu de repos. »

L’homme terrestre ne construira pas son propre simulacre sous peine d’être effacé. Il n’est qu’une I.A.

L’homme, formé de la poussière de la terre, devint vivant du fait que l’Eternel ait  « soufflé dans ses narines un souffle de vie ». Il devint « une âme vivante ». Il a été animé. La terre l’a formé, l’a fabriqué. Une intelligence lui a été implantée. Son âme, son être, son identité biologique n’est pas immortelle : « ses jours seront de 120 ans. » Il s’agit de l’homme terrestre, un élément amélioré, augmenté, de la création. Il est une réalité biologique gouvernée par son inconscient.

L’homme qui vient du ciel, consubstantiel à Celui qui est, au Père, « aux eaux d’en haut » reçoit selon la volonté de Celui qui est, par « l’esprit vivifiant » qui donne la vie une âme céleste, une identité, un être éternel qui ne connait pas la mort. Il s’agit de l’identité du 7ème jour (l’intelligence - la parole et l’image).

Il est une réalité spirituelle, une conscience spirituelle accomplie par la connaissance spirituelle acquise.

L’homme terrestre vit pour mourir pour que l’homme céleste vive. Parlons – nous d’avatars virtuels ?

Jean « 19:30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit ».

L’esprit est l’âme glorifiée. L’homme porte en lui même l’être non être, une âme indifférenciée, une tendance à exister. L’unité biologique  n’a aucune âme. Elle n’est qu’une entité psychologique, un support à l’âme, un décor sur fond vert. Elle n’a aucune existence propre. Qu’elle peut être son intelligence ? Artificielle ?

Genèse « 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

Il ne s’agit nullement d’une création définitive, à l’identique. Personne, aucun être terrestre, ne peut dire qu’il est devenu consubstantiellement semblable à Dieu. Que c’est lui, créé à l’image de … qui va rejoindre « son Père » comme le dit Jésus.

Celui qui est, notre Seigneur et Maître crée l’homme de Sa Dimension à Son Image, à Sa Ressemblance.

Jean « 6:44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je (Jésus) le ressusciterai au dernier jour. »

Après le jugement vient la reconnaissance ou pas, le rachat ou paspar Celui qui est qui  éveillera ou pas.

Jésus, l’Envoyé Suprême de l’Eternel, venu nous enseigner la « bonne nouvelle » rendit l’esprit comme un « fils de l’homme », l’homme céleste accompli, l’image, pour retourner auprès du Père.

Marc « 16:15 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

16:16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

« A toute la création »

1 Corinthien « 16:22 Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur, qu'il soit anathème! Maranatha. »

C’est par la Parole de Celui qui est, Parole de vérité, par ta foi, qu’après jugement ton âme,  ta conscience spirituelle sera délivrée. Le sang de Jésus est la Parole de Dieu, Parole de Vérité.

La rédemption n’est- elle pas attraction ? Elle ne dépend pas de nous mais de Celui qui est.

Celui qui Est, notre Seigneur et Maître peut lui seul s’Il le désire donner l’Etre, l’Etat qu’Il souhaite. Il est l’Observateur conscient de ce qu’Il veut.

Je suis.

Je suis je suis.

Je  suis Celui qui Je suis, Je suis Celui qui Est.

Celui qui Est.

Il Est.

N’est-ce pas merveilleux ?

La rédemption, le rachat par le sang de Jésus, mort sur la croix, sang de Jésus qui est la Parole de Dieu est le seul chemin, la seule voie qui mène à Celui qui est « Les enfants d’adoption par Jésus Christ » ou les rachetés de la terre par la Parole de Dieu, le sang de Jésus.

Jésus ne s’est- il pas souvenu du bon larron ?

Jésus dit que lorsque la graine, la semence ou la Parole de Dieu tombe dans la bonne terre, sur la bonne pierre, sur l’émanation qui est sur  la terre l’accès au Temple de son corps de Son Eglise est possible. Jésus, roi des juifs, roi du peuple d’Israël, est venu délivrer les rachetés de la terre, selon Sa volonté.

Psaumes « 6:3 Aie pitié de moi, Eternel! car je suis sans force;

Guéris-moi, Eternel! car mes os sont tremblants.

6:4 Mon âme est toute troublée;

Et toi, Eternel! jusques à quand?...

6:5 Reviens, Eternel! délivre mon âme;

Sauve-moi, à cause de ta miséricorde. »

« 7:2 Eternel, mon Dieu! je cherche en toi mon refuge;

Sauve-moi de tous mes persécuteurs, et délivre-moi, »

« 31:2 Eternel! je cherche en toi mon refuge:

Que jamais je ne sois confondu!

Délivre-moi dans ta justice! »

« 31:6 Je remets mon esprit entre tes mains;

Tu me délivreras, Eternel, Dieu de vérité! »

« 34:23 L'Eternel délivre l'âme de ses serviteurs,

Et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment. »

« 69:19 Approche-toi de mon âme, délivre-la!

Sauve-moi, à cause de mes ennemis! »

« 71:2 Dans ta justice, sauve-moi et délivre-moi!

Incline vers moi ton oreille, et secours-moi! »

« 103:2 Mon âme, bénis l'Eternel,

Et n'oublie aucun de ses bienfaits!

103:3 C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités,

Qui guérit toutes tes maladies;

103:4 C'est lui qui délivre ta vie de la fosse,

Qui te couronne de bonté et de miséricorde;

103:5 C'est lui qui rassasie de biens ta vieillesse,

Qui te fait rajeunir comme l'aigle.

103:6 L'Eternel fait justice,

Il fait droit à tous les opprimés. »

Matthieu « 5:20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. »

Avons-nous traité de la réincarnation ? Non

Jean « …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, »

« naitre à nouveau » : Est-ce la résurrection de la chair ?

La nouvelle naissance est pour celui qui est descendu du ciel. La chair se contente de se dégrader  et de disparaitre.

« Et pense au nom dans le ciel et tout ce qui s’y trouve et le prénom sur la terre et tout ce qui s’y apparente ». S.I

Jean « 1:6 Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean.

1:7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

1:8 Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

1:10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

1:11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

1:12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

1:13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

La lumière porteuse de la Parole de Dieu s’est faite chair pour celui qui est descendu du ciel et l’engendrer comme enfant de Dieu. Après avoir été éveillé, relevé des morts il est ressuscité par le nom nouveau acquis. Il a été racheté de la terre par Jésus, son esprit enlevé et transféré après avoir reçu l’image ou une identité, un nom que seul Celui qui est donne.

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole, l’Ange de l’Eternel, YHVH  Essence divine en tant qu’Elle se révèle comme Personne Suprême et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon Sa Volonté à Ses enfants, à Ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que Sa Science et Sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

Luc (Baptême de Jésus) « Or, comme tout le peuple était baptisé, Jésus baptisé lui aussi priait : alors le ciel s’ouvrit : l’Esprit Saint descendit sur Jésus sous une apparence corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : « Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »  

Jésus, fils légitime a été engendré par l’Esprit ou la Parole de Dieu  après son baptême d’eau, origine de sa consubstantialité.

Jésus des deux a fait un. Fils-Père ou fils de Dieu il est devenu. Un fils légitime ne peut naître d’un  père consubstantiellement différent du vrai père.

Avons-nous traité de la résurrection de la chair, du corps terrestre ? Non, les Ecritures n’en parlent jamais.

L’homme terrestre vit pour mourir pour que l’homme céleste vive.

Hébreux « 9:27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, »  Pour celui qui est descendu du ciel ?

Jean « 6 :63 C'est l'esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie

Le livre d’Enoch (chapitre XV)

3 « Vous qui étiez des esprits célestes, en possession de la sainteté, de la vie éternelle, vous vous êtes souillés avec des femmes ; vous avez travaillé aux œuvres de la chair, vous avez  engendré dans le sang, vous avez agi comme ceux qui ne sont que de sang et de chair. »

4 « Eux, ils ont été créés pour mourir. »

5 « Voilà, pourquoi je leur ai donné des femmes, afin qu’ils puissent cohabiter avec elles, engendrer des enfants qui perpétuent leur race sur la terre.   

Mais vous, vous avez été créé de purs esprits dès le commencement, vous possédez une vie éternelle, vous n’êtes point sujets à la mort. »

Apocalypse « 2:11 Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir la seconde mort. »

L’homme céleste ou la conscience implantée éveillée ne « souffrira pas la seconde mort » si  les injonctions de Dieu sont respectées.

« Restons persévérant, gardons notre ferveur première, conservons notre courage, fidèle jusqu’à la mort, rejetons la doctrine des « Nicolaïtes » avec « leurs prétendues profondeurs » qui n’est que celle de Satan, ne craignons pas de souffrir, gardons les œuvres de Jésus jusqu’à la fin, soyons vigilants, veillons faisons nos œuvres parfaites et veillons, gardons la parole, ne renions pas le nom de Jésus et restons attaché au Nom de Dieu, le vainqueur , Dieu lui donnera un nom nouveau, une identité, soyons fervent et repentons-nous. Au diable la tiédeur » Messages aux sept Eglises – Apocalypse.

Apocalypse « 20:6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. »

Heureux les éveillés dans la chair, la 1ère résurrection dans l’homme terrestre toujours animé. La deuxième résurrection après la mort de l’homme terrestre sera la délivrance de la conscience spirituelle que Jésus réalisera selon son jugement en lui donnant un nom nouveau, une identité céleste.

Apocalypse « 20:14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. »

L’homme terrestre et son décor, le Jardin, la terre disparaissent à jamais pour laisser place à la Vie Eternelle dans le Royaume de Dieu, dans Sa dimension..

Genèse « 2:7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. »

Genèse « 3:19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »

Apocalypse « 21:23 La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau. »

Apocalypse « 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. »

L’extermination définitive de tous les adversaires de la Création de Celui qui est se fera. Ils seront tous dévoués par interdit, la seconde mort.

Ephésiens « 6:10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

6:11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

6:12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

L’homme céleste est concerné. Les Ecritures s’adressent en esprit à ceux qui sont en esprit.

On nous indique une première résurrection et une seconde mort.

Une première mort et une seconde résurrection existeraient- elles ?

Celui qui connait la 1ère résurrection ne connaitra pas la seconde mort.

Nous pouvons penser que celui qui connaitra la seconde résurrection pourra connaitre la  seconde mort.

 

En toute humilité pouvons- nous écrire que l’homme céleste éveillé en conscience spirituelle dans l’homme terrestre toujours animé d’un souffle de vie ne connaitra pas la seconde mort. Il s’est détaché de  l’homme terrestre, 1ère mort lorsqu’il était endormi, inconscient. « Il nait à nouveau. »

Luc « 2:11 Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:

Le corps céleste se détache du terrestre.

La seconde résurrection pourrait être associée, concomitante à la mort de l’homme terrestre.

L’homme céleste, endormi, inconscient, 1ère mort, sera éveillé au moment de la disparition de l’homme terrestre soit la 2ème résurrection et après jugement pourra connaitre ou pas la seconde mort.

Il existerait donc deux résurrections. La 1ère au sein de l’homme terrestre toujours animé et la 2ème concomitante à la disparition de l’homme terrestre. La résurrection est la même mais à des états différents. La mort pour l’homme céleste serait donc l’état d’inconscience de sa présence, l’endormissement alors que la vie, l’éveil serait l’état de conscience de sa présence pour être dans un premier temps une tendance à exister ou « prémices des créatures de Dieu ».

Jacques « 1:16 Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés:

1:17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

1:18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. »

Hébreux « 9:27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, » 

« Ecris ce que tu peux, conte ce que tu veux. Le but ultime est la délivrance. » S.I

Psaume « « 34:23 L'Eternel délivre l'âme de ses serviteurs,

Et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment. »

1Corinthiens « 15:51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,

15:52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

« nous ne mourrons pas tous, » la seconde mort, définitive, dans l’inconscience de sa présence.

Notre Seigneur Jésus, roi des Juifs, roi du peuple d’Israël viendra délivrer ses derniers amis, les rachetés de la terre, les bons larrons pour les enlever et les emmener dans le royaume de Dieu, la Ville de l’Eternel, Jérusalem céleste, dans Son Eglise.

 

 

 

Gloire à son Nom.