Capture401

Interprétation des nombres

« Je suis Un qui devient Deux, qui devient Quatre. Je suis Quatre qui devient Huit et je suis Un qui les protège. » 

Inscription trouvée sur la tombe d’un prêtre d’Amon de la XXIIème dynastie.

Capture509

Interprétation des nombres dans la Bible

« Le symbolisme des nombres concerne la capacité humaine à interpréter les nombres par analogie, comme porteurs de sens et de valeurs hors de leur fonction de calcul. »

Les nombres dans la Bible sont « porteurs de sens et de valeurs » de par leur fonction de calcul.

On oppose souvent la qualité d’un nombre qu’il exprime à la quantité qu’il représente. Qu’en est-il ?

Le chiffre qui a la représentation qu’il doit avoir n’est rien en lui-même. Il est un signe, une lettre d’un alphabet particulier qui possède ses règles structurelles propres. Tout se construit, tout se défait avec lui. Tout s’écrit.

Comment peut-on écrire avec des chiffres, des nombres et développer des concepts, une histoire ?

Nous porterons notre intérêt à quelques-uns des 360 nombres différents, un peu plus peut-être, figurant dans Le Livre de la Parole (Ancien Testament-Nouveau Testament). Ces nombres sont –ils signifiants ? Décrivent-ils quelque chose ? Racontent-ils une histoire ? Sont-ils cohérents ? Répondent-ils tous à une même structure arithmétique ? A une dimension particulière ? Forment – ils un ensemble ? Que portent-ils ? Comment sont –ils inclus dans le texte ?

Quelle peut-être notre approche ?

Devons-nous comme les kabbalistes juifs utiliser « la guémiatrie qui consiste à remplacer les lettres d’un mot ou d’une phrase par leur valeur numérique » qui leur est allouée arbitrairement préalablement, formant ainsi un référentiel, «  afin d’obtenir une valeur totale qui sera associée au mot ou à la phrase. Les mots de même valeur guémiatrique devraient posséder un sens rapproché que les kabbalistes utiliseront afin d’aller chercher la signification  profonde cachée derrière le mot ou la phrase ».  Devons – nous partir des nombres pour retourner aux lettres ? C’est peu probable car nous sommes dans une démarche scientifique rigoureuse et rationnelle.

Cependant la notion de référentiel est importante à retenir. Dans le Livre, des valeurs numériques ont été attribuées à certaines constructions et concepts (Arche Alliance, Arche de Noé, Temple de Salomon, Jérusalem Céleste, 144 000 élus…). Il nous a été  donné  à tous l’intelligence pour compter et établir ce référentiel valable de Genèse à Apocalypse. N’est-ce pas déjà merveilleux ?  

Les nombres dans le Livre sont souvent surprenants par leur démesure. Nous observons que tous ces nombres, dégagés de leur unité, mettent à jour l’existence d’une cohérence, d’une structure arithmétique qui les lient.

Les unités jouent malgré tout un rôle. Prenons pour exemple les unités de temps.

Apocalypse

1260 jours pour les Témoins de Dieu.  

Les nations fouleront la ville sainte pendant : 42mois (42mois / 12 mois = 3,5 ans)       

1260/30 = 42 mois

1260/360 = 3,5 ans

1 année biblique a la valeur numérique 360.

1 mois biblique a la valeur numérique  30

Elles sont souvent employées pour former le nombre même. Lorsqu’il est écrit 3 ans, nous devons comprendre 3*360 = 1 080. Cette unité de temps n’a uniquement servi qu’à construire le nombre 1 080. L’année biblique est de 360 jours. Plus exactement, 360 est la valeur numérique attribuée à 1 an.

Autre exemple : 1000 ans est égal à 1000*360 = 360 000.

Alors comment interpréter ce nombre 360 000  qui est en fait un élément  du message global transmis ? Nous comprenons d’ores et déjà que toutes les théories millénaristes sont erronées. Nous l’interpréterons après conversion  par un autre nombre qui s’appuie sur la base du développement des puissances de 2. Du résultat obtenu nous consulterons une base  référentielle qui nous en donnera le sens. Ce sens nous l’inclurons dans le corps du message à la place qu’il doit occuper. 

Pour associer deux concepts, le procédé de multiplier entre elles les deux valeurs numériques qui leurs sont attribuées est souvent utilisé ainsi que celui de les additionner.

Tous les nombres s’avèrent être les composantes d’un message. Quoi de plus rationnel que d’utiliser les nombres, support universel, pour transmettre des informations. Ces nombres possèdent du sublime, la connaissance de Celui qui est. L’homme dans son rationalisme étriqué est incapable de le percevoir ou le refuse.

Ces nombres permettent de construire (Arche Alliance – Temple de Salomon- Jérusalem céleste- Arche de Noé- 144 000 élus), de compter ou de mesurer.

Qu’elle peut-être la dimension de ce message ?

« Des Intelligences Supérieures ont dissimulé derrière une approche phénoménologique des cycles intangibles de la nature ou objective, des concepts scientifiques primordiaux. Ainsi, du fait même de ce procédé, l’interprétation de chaque époque restait toujours dans la signification première essentielle du message transmis.

Le jour, l’année, le mois n’ont pas systématiquement la signification temporelle humaine mais correspondent le plus souvent à des valeurs numériques qui leurs ont été attribuées. »S.I

« Notre Ordre possède la dernière mission, l’ultime mission : dévoiler Sa Présence, secret transmis jusqu’à l’époque capable de le déchiffrer, et c’est la notre. » S.I

Il existe dans la Bible un référentiel de valeurs numériques sur lequel s’appuyer pour accéder à la compréhension du message transmis dissimulé.

Il en est de même pour les dimensions linéaires, surfaciques et volumiques qui n’ont pas automatiquement la signification mathématique déduite mais correspondent le plus souvent à des valeurs numériques déterminées comme support à des concepts scientifiques bien précis.

L’histoire de l’Esprit qui n’est pas de notre dimension s’appuie sur des représentations humaines pour que nous puissions comprendre le message ou l’enseignement transmis.

Les nombres répondent dans la Bible au principe ci dessous :

10n / 5n   = 2n         -         10n = 5n*2n

Il s’agit d’une conversation d’une base 10 en base 2.

Le système binaire le plus courant est l'équivalent en base deux de la numération de position que nous utilisons quotidiennement en base dix.

Dans ce type de codage, chaque nombre est représenté (de façon unique) par une combinaison de puissances de la base. Si on se limite dans un premier temps aux nombres entiers positifs,

en base dix ces puissances sont :  10n

un (1), dix (représenté par 10), cent (dix fois dix, représenté par 100), mille (dix fois cent, représenté par 1000), dix mille (10 fois mille, représenté par 10 000) etc. ;

en base deux, ces puissances sont :  2n

un (1), deux (représenté lui aussi par 10), quatre (deux fois deux, représenté par 100), huit (deux fois quatre, représenté par 1000), seize (deux fois huit, représenté par 10000) etc.

On voit que la signification des représentations 10, 100, 1000, etc. dépend de la base utilisée : 10 est toujours égale à la base, c'est-à-dire dix en base dix, mais deux en base deux.

En base dix, on a besoin de dix chiffres, de zéro à neuf ; et  en base deux, on a besoin de seulement deux chiffres : zéro et un.

Pour retourner dans les puissances de 2 (développement des puissances de 2) en application du principe, nous devons simplifier ou diviser chaque tranche de 10 ou multiple de 5 par 5

Ex : 1000 = 10*10*10 = 5*2*5*2*5*2  – convertissons : 10/5*10/5*10/5 = 2*2*2 = 8

Cette mesure peut être considérée comme une mesure décimale codée binaire.

Afin de concilier la logique binaire avec la logique humaine, on peut convertir en binaire, plutôt que les nombres eux-mêmes, chacune des composantes du nombre qui les construisent en notation décimale positionnelle.

Où s’exprime 1000 en mesure décimale codée binaire ?

Représentation tableau binaire-décimal base10

Le résultat rouge ou bleu est la somme des valeurs des colonnes désignées par les 1.

Capture510

Quel est le référentiel des valeurs numériques attribuées ?

Capture511

Genèse ( 6, 13-16 )

« Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute  chair est arrêtée par  de vers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais –toi une arche de bois de gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. Voici comment tu la feras : l’arche aura trois  cents (300) coudées de longueur, cinquante (50) coudées de largeur et trente (30) coudées de hauteurs.

300*50*30 = 450 000

450 000 = 45*10*10*10*10 = 45*5*2*5*2*5*2*5*2

Convertissons

45*10/5*10/5*10/5*10/5 = 45*2*2*2*2 = 45*16 = 720 = 72*10

Convertissons

72*10/5 = 72*2 = 144  

Exode (25)

  « Ordres pour la construction du Tabernacle. Description de l’arche, de la table et du chandelier.  Ils feront une arche de bois d’acacia, sa longueur sera de deux coudées et demi (2,5), sa largeur d’une coudée et demi (1,5) et sa hauteur d’une coudée et demi (1,5) …….. »

Les nombres sont des multiples de 8 ou 23.

Pour composer la suite des nombres entiers en utilisant la séquence  0,1,2,3,4,5,6,7, nous ajoutons à chacun de ses composants un multiple de 8 selon la formule n*23 ( n  appartient aux entiers naturels)

Capture512

Capture513

Capture514

Nombre/ 23   = racine du  nombre multiple de 8 ; valeur position

12/ 8  = 1,5 

Racine du nombre multipliée par 8 = racine du nombre divisée par 0,125

1,5*8 = 1,5/0,125

ex : 12.                12/8 = 1,5   soit 1 fois 8 + 0,5 valeur position 0,5 = 4  soit 8+4 = 12

     10,5             10,5/8 = 1,3125 = 1 fois 8 + valeur position 0,3125/0,125 = 2,5 = 8+2,5 = 10,5

Le dénombrement des séquences verticales multiples de 8 correspond aux valeurs prises successivement par n  de n*23 sans tenir compte de la position 0.

Ex : 127 / 8 = 15,875 ; 15 est la 15ème séquence verticale ou autre ou tout système (en fonction de son stockage) multiple de 8 qui correspond à 15*8 = 120 qui s’additionne à 7 valeur indiquée par 0,875 (7/8 = 0,875 de la base 0,1,2,3,4,5,6,7).

conversion des mesures 

2,5*1,5*1,5 = 5,625

en multiple de 8 =  (2,5*8)*(1,5*8)*(1,5*8) = 20*12*12 =  2880 = 288*10

Convertissons = 288*10/5 = 288*2 = 576

 ou 2*10/5*12*12 = 2*2*12*12 = 4*12*12 = 4*144= 576  

La conversion des nombres binaires-décimaux incluant des zéros ou des 5 en 1ère position (droite vers gauche) s’arrête dès le moment où le résultat de l’opération n’en contient plus.

Livre des Rois (1er) chapitre 6 – construction du Temple

« La maison que le roi Salomon bâtit à l’Eternel avait 60 coudées de longueur, 20 de largeur et 30de hauteur……….Il bâtit entre le mur de la maison des étages circulaires qui entouraient les murs de la maison , le Temple et le Sanctuaire et il fit des chambres latérales tout autour. L’étage inférieur était large de 5 coudées, celui du milieu de 6 coudées et le troisième de 7 coudées…..Salomon établit le sanctuaire intérieurement au milieu de la maison pour y placer l’arche de l’alliance de l’Eternel. Le sanctuaire avait 20 coudées de longueur,20 coudées de largeur, et 20 coudées de hauteur…… »

Valeur numérique du Temple de Salomon

60*20*30 = 36 000 = 36*10*10*10

Convertissons

36*10/5*10/5*10/5 = 36*2*2*2 = 36*8 = 288

Valeur numérique du Saint des Saints, emplacement de l’Arche de l’alliance de l’Eternel

20*20*20 = 8 000 = 8*10*10*10

Convertissons

8*10/5*10/5*10/5 = 8*8 = 64

Apocalypse de Jean (chapitre 7 ; verset 4 -8)

Les serviteurs de Dieu, les saints et les martyrs

« …………… Et j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante quatre mille, de toutes les tribus des fils d’Israël : de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille, de la tribu de Gad, douze mille ; de la tribu d’Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ; de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d’Issacar, douze mille ; de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille, marqués du sceau……….. »

144 000 = 144*10*10*10

Convertissons

144*10/5*10/5*10/5 = 144*2*2*2 = 144*8 = 1 152 soit les 144 000 élus

Apocalypse de Jean – chapitre 21 – La nouvelle  Jérusalem

«………. Elle avait une haute et grande muraille. Elle avait 12 portes, et sur les portes 12 anges, et des noms écrits, ceux des 12 tribus des fils d’Israël : à l’orient 3 portes, au nord 3 portes, au midi 3 portes, et à l’occident 3 portes. La muraille de la ville avait 12 fondements, et sur eux les 12 noms des 12 apôtres de l’agneau ……Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d’or, afin de mesurer la ville, ses portes,  et la muraille. La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau et trouva 12 000 stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva 144 coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. »

La ville mesure par sa forme carrée 12 000 stades. Occultons l’unité.

En mesure biblique : 12 000 = 12*10*10*10

Convertissons : 12*10/5*10/5*10/5 = 12*2*2*2 = 96  périmètre de la Ville.

Capture515

Le côté d’un carré représentant la ville vaut : 96/4 = 24 et chaque porte vaut : 24/3 = 8

La longueur, la largeur et la hauteur sont égales. Nous avons un cube de 24 de côté.

La valeur numérique de Jérusalem céleste est de 24*24*24 = 13 824

Chaque côté de Jérusalem céleste vaut 12 000/4 = 3 000= 3*10*10*10

Convertissons

3*10/5*10/5*10/5 = 3*2*2*2 = 3*8 = 24

L’expression binaire de 3 est 11.

Remplaçons 3 dans 3000 par son expression binaire soit : 11 000

Capture516

« …. Elle avait 12 portes, et sur les portes 12 anges, et des noms écrits, ceux des 12 tribus des fils d’Israël : à l’orient 3 portes, au nord 3 portes, au midi 3 portes, et à l’occident 3 portes…. »     

La valeur numérique est donnée par l’opération indiquée, à savoir le calcul de la surface, contrairement à celui de la Ville où il est indiqué le calcul d’un volume :

3 portes * 3 portes = 9 portes.

La valeur numérique de la porte vaut 9.

La valeur surfacique de la Ville vaut 24*24 = 576 soit la valeur numérique attribuée à l’Arche de l’alliance de l’Eternel.

La porte 9 s’ouvre pour laisser la place à l’arche de l’alliance avec l’Eternel 576 puisque ces deux valeurs numériques s’appliquent au même emplacement.

Nous pouvons considérer que verticalement nous retrouvons aussi les 3 portes et donc globalement dans le cube nous avons 3*3*3 = 27 cubes de 8*8*8 =512 et 27*512 =13824.

Nous calculons donc 3 étages de 9 dans Jérusalem céleste :

9*1 = 9 pour le 1er                            Apprenti – 3*3

9*2 = 18 jusqu’au 2ème                Compagnon – 3*6

9*3 = 27 jusqu’au 3ème au total.           Maître – 3*9

Le référentiel premier n’est- il pas :

2Pierre

« 3:8 Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. »

1 jour est comme 1000*1 an et 1000*1 an est comme 1 jour.

1 an biblique = 360

1j = 1000*360 = 360 000 = 36*10*10*10*10

Convertissons

36*10/5*10/5*10/5*10/5 = 36*2*2*2*2 = 36*16 = 576

1 jour = 1000 ans = 576

Nombres

« 14:26 L'Eternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:

14:27 Jusqu'à quand laisserai-je cette méchante assemblée murmurer contre moi? J'ai entendu les murmures des enfants d'Israël qui murmuraient contre moi.

14:28 Dis-leur: Je suis vivant! dit l'Eternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles. »

« 14:34 De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour; et vous saurez ce que c'est que d'être privé de ma présence. »

Il existe bien deux valeurs numériques distinctes pour 1 jour : celui de 1 jour vaut 1 jour et celui de 1 jour vaut 1 an, valeurs déterminées à partir de 1 jour vaut 1000ans.

1000 ans est composé de 1000 et 1 an qui vaut 360.

1jour – jour vaut 1000 = 10*10*10

Convertissons

10/5*10/5*10/5 = 2*2*2 = 8

1 jour- jour = 8

1 jour – année vaut 1000*360 = 360 000 = 36*10*10*10*10

Convertissons

36*10/5*10/5*10/5*10/5 = 36*2*2*2*2 = 36*16 = 576

1 jour- année = 576

40 jours valent 40*1000 = 40 000.     1 jour = 1000

Réduisons : 4*10/5*10/5*10/5*10/5 =  4* 10 000/625 = 4*16 = 64  ou 40 0000/625 = 64

Ou  40*8 = 320 – réduisons : 32*10/5 = 32*2 = 64

40 jours pour Dieu correspondent à lavaleur numérique 64 :

le Saint des Saints résidence de l’Arche d’Alliance

Livre des Rois (1er) chapitre 6 – construction du Temple

« Le sanctuaire avait 20 coudées de longueur,20 coudées de largeur, et 20 coudées de hauteur…… »

en mesure biblique : 20*20*20  = 8000 comme 1000 binaire vaut 8, alors 8*8 = 64

Ils ont cheminé 40 jours pour se rendre devant le Saint des Saints. Pour se rendre seuls devant l’Arche de l’Alliance, point de passage obligé pour entrer en Terre Promise en 40 ans , en Pays de Canaan ou en Jérusalem céleste, sans l’aide de L’Eternel c’est totalement impossible.

Que peuvent valoir 40 ans ?

40 ans = 40*576 = 23 040 = 2304*10 = 2304*10/5 = 2304*2 = 4 608

40 ans pour Dieu correspondent à 4 608

4 608 est la valeur numérique attribuée à la dimension de l’image avant son opération de transfert en Terre Promise ou Pays de Canaan ou Ville de l’Eternel ou Jérusalem céleste.

Il s’agit du voyage de 40ans.

Il est question ici du peuple de l’Eternel en esprit, le Céleste et non du peuple de chair et os, le terrestre.

Il existe cependant une autre valeur pour 1 jour vaut 1000 ans. Il s’agit de l’année soit 360.

360 = 36*10

Convertissons

36*10/5 = 36*2 = 72

Les trois valeurs sont alors :

1000            =     8     1 jour-jour

360              =   72     l’année

1000*360    = 576     1 jour-année

Capture517

Que peut bien valoir la coudée ?

« Je suis l’alpha et l’oméga »    Jésus

Une onde lumineuse se définie par son vecteur d'onde, la direction de propagation de l’onde    (dans le cas présent l’onde alpha, onde cérébrale, 12Hz) et oméga (sa pulsation en radian par seconde). Une onde propage une perturbation, dont l'intensité peut s'exprimer comme une énergie, sans transporter de matière. Mesure d'Ange.

 En physique, et plus spécifiquement en mécanique et en électronique, la vitesse angulaire ω(oméga), aussi appelée fréquence angulaire ou pulsation, est une mesure de la vitesse de rotation.

Ω = 2π.f   = 6,2832*12 = 75,3984   avec f=12

Apocalypse :

« 21:17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. »  

Direction de propagation de l’onde comparée à une grande et haute muraille (verticalité) dont la hauteur (144 coudées)  donne la vitesse angulaire et la fréquence (12Hz).

Calculons :

144 coudées =  Ω = 2π.f   = 75,3984  

1 coudée = 75,3984/144 = 0,5236

La valeur numérique de la coudée utilisée dans Le Livre de la Parole est donc de :

0,5236 soit  π/6

5coudées = 5*0,5236     =       2,618      =  nombre d’or au carré 1,6182   

6 coudées   = 6*0,5236   =     3,1416    =   π   

0,5236 est également la valeur de la coudée royale égyptienne.

La valeur biblique de π est de 3,1416.

 

« Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est  incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelleS.I

 

Gloire à Son Nom.