Capture401

Les deux Saint Jean

Qui sont Jean le Baptiste et Jean l’Evangéliste ?

Ils sont les témoins du Témoin Fidèle de la lumière qu’est Jésus Christ, l’Envoyé choisi par Celui qui est.

YHVH 

Essence divine en tant qu’Elle se révèle comme Personne Suprême

Avant le commencement Dieu Est. Hier Il Est, aujourd’hui Il Est, demain Il Est. Emanation de lui - même, « Je Suis » se manifeste. Avant d’Etre, Il Est.

Comprenons :

Je suis.

Je suis je suis.

Je  suis Celui qui Je suis, Je suis Celui qui Est.

Celui qui Est.

Il Est.

Il n’existe aucun dieu bon ou dieu mauvais. Il n’existe que Celui qui est, créateur des Etres selon Sa Volonté. Il est présent de toute éternité. Avant Lui, c’est Lui ;  après Lui, c’est Lui.

« Il n‘y en aura pas d’autre. »

Sa création est bonne. L’Amour est son moteur. Les méchants et les violents s’excluent d’eux- mêmes.

Peut- on parler de Grand Architecte de l’Univers uniquement comme principe créateur ? De déisme ?

Pour un judéo- chrétien je ne le pense pas.

Ce n’est pas par ce que certains ne veulent pas ou refusent de voir dans une arrogance condescendante le véritable qui dépasse leur entendement en disant que c’est invraisemblable, qu’il n’est pas. Il leur est  insupportable de l’envisager, totalement inintelligent, tellement eux sont raisonnables, ont les pieds sur terre. Que savons- nous de l’univers, de la création ? Rien. Et pourtant tout est dit, rien n’a été caché. L’homme préfère construire des théories qui l’enferment, qui le conduisent à une mort certaine.

Jean-Baptiste a prêché le repentir. Il invite à se préparer à la venue de la Lumière, à se mettre en état de la recevoir. Il enseigne l’humilité, le renoncement à soi sans lesquels il n’y a ni initiation ni progrès spirituel : « Moi, je ne suis pas digne de dénouer la courroie de sa sandale » (Jean 1.27) ; « Il faut qu’il croisse et que je diminue » (Jean 3.30).

Jean-Baptiste enseigne comment se préparer à recevoir la Lumière. Il baptise avec l’eau du Jourdain. Il nous fait traverser le Jourdain. Il nous oriente vers la terre promise.

Le Jourdain est mentionné plusieurs fois dans la Bible. C'était un lieu important pour les prophètes de l'Ancien Testament. C'est l'une des limites de la Terre Promise aux Hébreux menés par Moïse. Cependant, Moïse lui-même ne traversa jamais le Jourdain et mourut sur le mont Nébo, laissant à Josué le devoir de mener les hébreux en Canaan.

Pour ce qui me concerne, la progression ne peut être liée qu’au déclin. Déclin et progression mènent à la Lumière. Certes, ils ne sont pas de même nature, mais il existe une inter action nécessaire. « Bien heureux » celui qui provoque son déclin fait acte de libération, permet la progression de l’Etre. Il a compris qu’à la fois il est et il n’est pas. Serait-ce simultanément, sans s’annihiler, « deux univers déphasés d’une fraction d’onde dans l’espace-temps pour ne jamais se rencontrer » Singularité étrange ! A la manière du compagnon tailleur de pierre qui grave sa propre marque sur son travail achevé, celui qui aura provoqué son déclin sera marqué par l ‘ Esprit comme étant un ami de Celui qui Est, et dans la fusion  avec l’Etre conscient communiera en une union parfaite pour réintégrer.

L’Etre et le non- Etre à la fois, sont l’essence de l’existence. Vie et mort à la fois sont une tendance à exister. Qui donne la vie, si non Celui qui est qui, par son observation, nous a reconnu et « la mort a été engloutie dans la victoire. » Il nous donne l’Etre conscient, la vie éternelle.

L’Etre, l’homme céleste est le dernier. Le non- Etre, l’homme terrestre est le premier.

« Le Verbe était la vraie Lumière qui illumine tout homme en venant au monde » ;(Jean)

« Le Verbe vient chez lui, Mais les siens ne le remarquent pas. Mais à tous ceux qui le discernent, A ceux qui croient en son Nom, Il donne d’être des Enfants de Dieu. Les Enfants de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de la chair, Ni encore moins de la volonté des hommes. Les Enfants de Dieu sont issus de Dieu. »(Jean)

 « Qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif, mais l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source jaillissante pour la vie éternelle » (Jean). 

 L’enseignement que porte Jean l’Evangéliste achève le judéo-christianisme dans sa compréhension de Celui qui est, et de Sa création, la place de l’homme dévoilée.

« Notre Ordre possède la dernière mission, l’ultime mission : dévoiler Sa Présence, secret transmis jusqu’à l’époque capable de le déchiffrer, et c’est la notre. » S.I

L’Assemblée de Jean est celle dans laquelle se réalisera la révélation.

Jean

« 21:20 Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: Seigneur, qui est celui qui te livre?

21:21 En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il?

21:22 Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi. »

Les « anges » déchus sont- ils tombés ou bien ne peuvent- ils pas s’élever ?

« Adam et Eve » ont- ils été chassés du Jardin d’Eden ou bien ne peuvent- ils pas y accéder ?

La chute est une impossibilité à s’élever puisque le passage dans « la matérialité » est nécessaire pour l’accomplissement du processus de création réalisé par Celui qui est, selon Sa volonté. Cette matérialité n’est qu’un décor, « un simulacre peut- être, une apparence qui ne renvoie à aucune réalité sous-jacente, et prétend valoir pour cette réalité elle-même ». Tout est nombre, poids (valeur des nombres) et mesure (en rapport et proportion). Cette puissance de calcul dépasse l’homme, fabrication virtuelle. Quand l’homme veut fabriquer son propre simulacre, il devient prévaricateur et se détruit lui-même. Dans ce cas il est expulsé du symbolique « Jardin d’Eden ». Il ne peut pas y accéder. Il n’est pas dans la vérité.

La vie est conscience. L’évolution de la vie est l’évolution de la conscience.

« Ce qui est folie pour les hommes est sagesse pour Dieu. »

Tous ceux qui veulent la vie éternelle ne font que chercher la présence de Celui qui est. Ils désirent se mettre dans Son Amour, Son attraction, Son regard. Seul, Celui qui est, selon Sa volonté fait souffler le vent, où Il veut, quand Il veut, sur qui Il veut.

Genèse

« 28:10 Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan.

28:11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

28:12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

Pour monter par l’échelle, les anges de Dieu sont nés auparavant « d’en haut » ce qu’indique la descente.

Pour les kabbalistes, la pierre brute se situe entre la création et avant la formation. Et c’est seulement après avoir reçu la lumière que l’on trouve cette pierre.

Jean

« …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, »

Si un homme ne nait d’eau de la parturiente et de l’Esprit Saint, de la Parole transférée de Celui qui est, « il ne peut entrer dans le royaume de Dieu ». La naissance vient d’en haut. On monte l’échelle par ce que l’on est né d’en haut.

Jean est la révélation. Avec lui tous les voiles se lèveront.

Les deux témoins d’Apocalypse, Jean le Baptiste témoin du « témoin fidèle » Jésus Christ et  Jean l’Evangéliste le disciple que l’Envoyé Suprême aimait, Jésus : « l’Oint du Seigneur »,  vont prophétiser  sous le regard de Celui qui est, Personne Suprême, le temps qu’il leur est imparti soit 1260 jours ou 2016. Jean le Baptiste et Jean l’Evangéliste ont toujours su, n’ont jamais douté de la nature divine de notre Seigneur Jésus Christ.

Comme à l’ouverture de la loge, quand les sœurs et les frères dégainent leur épée, l’arme de l’Esprit qui est la Parole de Celui qui est, Jean le Baptiste est là pour accueillir la Lumière. Comme à la fermeture de la loge quand les sœurs et les frères rengainent leurs épées, Jean l’Evangéliste est là pour raccompagner la Lumière.

Par les neufs coups la porte est ouverte.

Apocalypse

« 3:20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »

« 21:12 Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d'Israël:

21:13 à l'orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l'occident trois portes. »

 3 portes par côté.

La valeur numérique à calculer est celle correspondant à la surface soit 3*3 = 9.

9 est la porte.

Genèse

« 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme……. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut lesixième jour »

Les textes bibliques ne nous parlent que de cette  création et d’aucune autre. L’image en est le fils conducteur.Le Livre de la Parole parle essentiellement de l’image.

Celui qui est, mon Seigneur et Maître crée l’homme de Sa Dimension à Son Image, à Sa Ressemblance.

Pouvons-  nous continuer à nous représenter le monde selon notre propre représentation ?

Livre d’Enoch – chapitre 68

« 13. Car les hommes n’ont point été créés pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre.

14. Ils ont été créés pour imiter la pureté et la justice des anges.

15. Ils n’auraient point connu la mort, qui détruit tout ; c’est pourquoi la puissance me dévore.

16. Ils ne périssent que par leur trop grande science. »

 

 « L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est entrain de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

 

Gloire à Son Nom.