Capture401

L’incrédulité empêche de voir et d’entendre.

Que dit- on à un Maître Ecossais de Saint André ?

« Qu’avez-vous vu dans la Loge ?

D’abord les ruines du Temple détruit par les assyriens, et je l’ai vu ensuite rebâti par Zorobabel. » Zorobabel « le rejeton de Babylone ». Ce sont les « Juifs réchappés qui étaient restés de la captivité »  (Néhémie), qui vont reconstruire le Temple.

Le nom est intéressant. On parle d’une nouvelle pousse, d’un renouveau après une destruction, une mise sous le boisseau comme le disait Matthieu dans son évangile en parlant des secrets cachés qui devaient être divulgués ou Luc : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une hauteur ne peut être cachée. Quand on allume une lampe ce n’est pas pour la mettre sous le boisseau, mais sur son support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison (...) Ne les craignez donc pas ! rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est secret qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans l’ombre, dites-le au grand jour, ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les terrasses ». Cette nouvelle pousse, la Parole de Dieu qui ne doit pas être cachée, divulguez-la et apportez la lumière, expliquez-la à tous ceux qui ne la comprennent pas, nouvelle pousse sortie de Babylone l’idolâtre, celle qui met l’homme en l’homme. Qu’en est- il de Jésus « le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, » ? L’origine est- elle différente ? Je dirai non, mais les Maisons, oui.

Je l’ai vu rebâti. Et c’est dans la loge que je l’ai vu. Il n’est pas dit que j’ai participé à la reconstruction. Alors qu’ai-je fait ? Qu’est ce que le temple ? Qu’est ce que la loge? La demande suivante objet de mon travail tentera d’y apporter une réponse, bien que l’on me l’ait donnée.

« Comment avez-vous coopéré à sa reconstruction ? 

 Armé de l’épée d’une main pour me défendre, et de l’autre main d’une truelle pour réédifier. »

J’ai donc aidé, assisté, participé, contribué à relever, rebâtir, refonder.

Quels sont les fondements du Temple ?

Esdras

« 3:2 Josué, fils de Jotsadak, avec ses frères les sacrificateurs, et Zorobabel, fils de Schealthiel, avec ses frères, se levèrent et bâtirent l'autel du Dieu d'Israël, pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, homme de Dieu. 

3:3 Ils rétablirent l'autel sur ses fondements, quoiqu'ils eussent à craindre les peuples du pays, et ils y offrirent des holocaustes à l'Eternel, les holocaustes du matin et du soir. »

Pourquoi l’autel de Celui qui est, est construit en premier ? Il est la première construction car il permet d’invoquer Son Nom. Et c’est depuis Seth que l’on a commencé à invoquer Son Nom. On n’invoque pas Son Nom en vain. Tout commencement débute par une invocation du Nom de l’Eternel à qui revient toute Gloire

« 3:6 Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir à l'Eternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l'Eternel n'étaient pas encore posés ».

« Selon le livre d'Esdras, lorsque Cyrus II rend la liberté aux Juifs, Zorobabel se met à la tête de ceux qui habitent la province de Babylone pour les ramener en Judée. Sept mois après avoir quitté la Chaldée, Zorobabel aide le grand prêtre Josué à dresser un autel pour offrir des sacrifices au Seigneur. La seconde année, il assemble des matériaux pour rebâtir le Second Temple de Jérusalem. Mais les fondements sortent à peine de terre que les Samaritains, dont on a refusé les offres suspectes, provoquent l'interruption des travaux par leurs intrigues auprès des ministres d'Artaxerxès. »

Esdras

« 4:1 Les ennemis de Juda et de Benjamin apprirent que les fils de la captivité bâtissaient un temple à l'Eternel, le Dieu d'Israël.

4:2 Ils vinrent auprès de Zorobabel et des chefs de familles, et leur dirent: Nous bâtirons avec vous; car, comme vous, nous invoquons votre Dieu, et nous lui offrons des sacrifices depuis le temps d'Esar-Haddon, roi d'Assyrie, qui nous a fait monter ici.

4:3 Mais Zorobabel, Josué, et les autres chefs des familles d'Israël, leur répondirent: Ce n'est pas à vous et à nous de bâtir la maison de notre Dieu; nous la bâtirons nous seuls à l'Eternel, le Dieu d'Israël, comme nous l'a ordonné le roi Cyrus, roi de Perse.

4:4 Alors les gens du pays découragèrent le peuple de Juda; ils l'intimidèrent pour l'empêcher de bâtir,

4:5 et ils gagnèrent à prix d'argent des conseillers pour faire échouer son entreprise. Il en fut ainsi pendant toute la vie de Cyrus, roi de Perse, et jusqu'au règne de Darius, roi de Perse. »

Esdras

« 6:3 La première année du roi Cyrus, le roi Cyrus a donné cet ordre au sujet de la maison de Dieu à Jérusalem: Que la maison soit rebâtie, pour être un lieu où l'on offre des sacrifices, et qu'elle ait des solides fondements. Elle aura soixante coudées de hauteur, soixante coudées de largeur, »

Des obstacles se sont dressés. Personne ne peut s’opposer à la volonté de l’Eternel.

« 6:14 Et les anciens des Juifs bâtirent avec succès, selon les prophéties d'Aggée, le prophète, et de Zacharie, fils d'Iddo; ils bâtirent et achevèrent, d'après l'ordre du Dieu d'Israël, et d'après l'ordre de Cyrus, de Darius, et d'Artaxerxès, roi de Perse. »

Les solides fondements seront faits de pierres de 10 et 8 coudées.

Zorobabel reconstruira le Temple et l’Autel, l’autel en premier.

La Maison de l’Eternel aura 60 coudées de hauteur sur 60 coudées de largeur soit la valeur numérique surfacique de  60*60 = 3600 qui après conversion 36*10/5*10/5 = 36*2*2 = 36*4 = 144. Ce résultat concerne une hauteur et une largeur, une surface carrée dans la verticalité de côté 60 pour un périmètre de 4*60 = 240.

Genèse (6, 13-16)

« Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute  chair est arrêtée par  de vers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais –toi une arche de bois de Gopher ;……. l’arche aura trois  cents (300) coudées de longueur, cinquante (50) coudées de largeur et trente (30) coudées de hauteurs »

300*50*30 = 450 000 = 45*10*10*10*10

Convertissons : 45*10/5*10/5*10/5*10/5 = 45*2*2*2*2 = 45*16 = 720

Convertissons : 720 = 72*10/5 = 72*2 = 144

144 représente-t-il un seul concept ? Quel est- il ?

Genèse 6 :3-7 : 6:3

« Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »  

1 jour année = 576

120*576 = 69120

Convertissons :6912*10/5 = 6912*2= 13 824

Genèse :

« 7:6 Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d'eaux fut sur la terre.

7:7 Et Noé entra dans l'arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge……….

7:10 Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. »

600*576 = 345 600 = 345600/5213 824, qui est la valeur numérique attribuée à Jérusalem céleste et à l’image.

Apocalypse

« La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau et trouva 12 000 stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales »

En mesure biblique : 12 000 = 12*10*10*10

Convertissons : 12*10/5*10/5*10/5 = 12*2*2*2 = 96

Le périmètre ou la largeur est de : 96

Le côté d’un carré représentant la ville vaut : 96/4 = 24 et chaque porte vaut : 24/3 = 8= 1*8

La longueur, la largeur et la hauteur sont égales. Nous avons un cube de 24 de côté.

La valeur numérique volumique est de 24*24*24 = 13 824= Jérusalem céleste

Les jours de l’homme seront ceux qui permettront à l’Esprit de Dieu de créer selon la volonté de Celui qui est l’image à ses témoins pour intégrer Jérusalem céleste, valeur numérique 13 824, qui rendront possible le voyage de Ses Enfants en retour. Noé, entre dans son Arche quand Celui qui est aura donné l’image (également valeur numérique 13 824) à ses Témoins. Noé apparait comme une assistance au transfert de l’image qui doit se rendre en Jérusalem céleste, « la Ville de l’Eternel », son lieu de destination qui a également la même valeur numérique que celle de l’image, ceci dans le but de nous en faire comprendre son cheminement et que c’est uniquement et selon Sa volonté que:

Genèse : « 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme ».

« Il mesura la muraille, et trouva 144 coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. » Apocalypse

Valeur numérique de la Muraille qui est l’image : 96 le périmètre que multiplie la hauteur 144  soit 96*144 = 13824.

Qui porte l’image ?

L’Elu.

C’est l’Elu ou 144 000 d’Apocalypse soit 144*1000 = 144*8 = 1 152.

1 152 se compose de 1008 Hz, la fréquence de l’image à laquelle on ajoute 144. Le transfert se fait grâce à 144 Hz, la fréquence de rafraîchissement qui permet fluidité et netteté des informations portées par la fréquence de l’image, 144 également valeur numérique attribuée à l’Arche de Noé. Il s’agit là d’une réalité scientifique avec des valeurs exactes.

Qu’en est- il de la truelle ?

L’ouvrier maçonne les murs. Il pose la pierre. Il l’unit à un ensemble. Il utilise la truelle comme une petite pelle pour prendre le mortier et l’étaler. Il enlève l’excédent au niveau des  joints pour les lisser par la suite. Il enduit également les murs pour les consolider et harmoniser l’ensemble par le polissage. Le travail serait donc achevé. Dans ce cas la truelle représente la vertu, la bienveillance, la fraternité universelle et la tolérance.

Au moyen âge, le Créateur était représenté une truelle à la main comme instrument de sa puissance créatrice. Les notions du Démiurge et du Verbe sont sous entendues. Le Démiurge est-il un dieu mauvais comme le pensait les gnostiques ? Quel drôle d’idée !

Comme le dit Jésus :

« Mais moi(Jésus) je m’émerveille de ceci :

Comment cet Etre qui Est

Peut-il habiter ce néant. »

Il réside là, Notre Seigneur et Maître. Il est comme le disent les juifs : YHVH 

Essence divine en tant qu’Elle se révèle comme Personne Suprême.

Celui qui est, origine consubstantielle de Son Emanation par la Parole, ainsi que de toutes celles issues de Lui,  notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon sa Volonté à ses enfants, à ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que sa Science et sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

Et nous qui connaissons la mort, Il est venu nous proposer selon Sa volonté et miséricorde la vie éternelle en suivant rigoureusement toutes ses prescriptions pour qu’Il puisse nous faire  à son image, à l’image de Son Esprit. 

Néhémie

« 2:17 Je (Néhémie) leur dis alors: Vous voyez le malheureux état où nous sommes! Jérusalem est détruite, et ses portes sont consumées par le feu! Venez, rebâtissons la muraille de Jérusalem, et nous ne serons plus dans l'opprobre. »

Ne nous parle –t- on pas de Jérusalem céleste d’Apocalypse (Jérusalem comme la Ville qui descend du Ciel, porte, muraille) ? Il n’existe qu’une seule Jérusalem céleste semblable à la Ville de l’Eternel en Ezéchiel. Mais, comme le dit Jésus en  Jean « 14:2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Néhémie

« 4:15 Lorsque nos ennemis apprirent que nous étions avertis, Dieu anéantit leur projet, et nous retournâmes tous à la muraille, chacun à son ouvrage.

4:16 Depuis ce jour, la moitié de mes serviteurs travaillaient, et l'autre moitié était armée de lances, de boucliers, d'arcs et de cuirasses. Les chefs étaient derrière toute la maison de Juda.

4:17 Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux, travaillaient d'une main et tenaient une arme de l'autre;

4:18 chacun d'eux, en travaillant, avait son épée ceinte autour des reins. Celui qui sonnait de la trompette se tenait près de moi. »

Maison Sublime de Juda.

Bible Sacy - Louis-Isaac Lemaistre, sieur de Sacy, (1612-1684) prêtre proche de Port-Royal, est un théologien, bibliste et humaniste français. Il est surtout connu par sa traduction de la Bible, la plus répandue au XVIIIᵉ siècle, dite aussi « Bible de Port-Royal ». Cette traduction est considérée comme la première traduction en français accessible au grand public qui ne connaissait pas le latin.

Amos – Chapite 7

«5 Alors je dis : Seigneur Dieu ! apaisez-vous, je vous prie : qui pourra rétablir Jacob, après qu’il est devenu si faible ?

6 Alors le Seigneur fut touché de compassion, et me dit : Cette plaie non plus n’arrivera pas, comme vous craignez.

7 Le Seigneur me fit voir encore cette vision : Je vis le Seigneur au-dessus d’une muraille crépie, qui avait à la main une truelle de maçon.

8 Et il me dit : Que voyez-vous, Amos ? Je lui répondis : Je vois la truelle d’un maçon. Il ajouta : Je ne me servirai plus à l’avenir de la truelle parmi mon peuple d’Israël, et je n’en crépirai plus les murailles.

9 Les hauts lieux consacrés à l’idole seront détruits : ces lieux qu’Israël prétend être saints, seront renversés ; et j’exterminerai par l’épée la maison de Jéroboam.

10 Alors Amasias, prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : Amos s’est révolté contre vous au milieu de votre État : les discours qu’il sème partout ne peuvent plus se souffrir.

11 Car voici ce que dit Amos : Jéroboam mourra par l’épée, et Israël sera emmené captif hors de son pays.»

Néhémie reconstruira la muraille et les portes. Seul Celui qui est manie la truelle pour l’ouvrage de la muraille.

Néhémie

« 6:15 La muraille fut achevée le vingt-cinquième jour du mois d'Elul, en cinquante-deux jours. » soit 52*8 = 416.

A quelle information correspond 416 ?

Nombres

« 3:11 L'Eternel parla à Moïse, et dit:

3:12 Voici, j'ai pris les Lévites du milieu des enfants d'Israël, à la place de tous les premiers-nés, des premiers-nés des enfants d'Israël; et les Lévites m'appartiendront.

3:16 Moïse en fit le dénombrement sur l'ordre de l'Eternel, en se conformant à l'ordre qui lui fut donné.

3:17 Ce sont ici les fils de Lévi, d'après leurs noms: Guerschon, Kehath et Merari »

3:39 Tous les Lévites dont Moïse et Aaron firent le dénombrement sur l'ordre de l'Eternel, selon leurs familles, tous les mâles depuis l'âge d'un mois et au-dessus, furent vingt-deux mille. »

Les Lévites feront « le service du Tabernacle »

Depuis la destruction du Temple, le service des Lévites auprès de l’Eternel n’est plus assuré. Peuvent-ils être remplacé par d ‘autres qui feront le service du tabernacle en esprit et   vérité ? L’église de Jean le permet-elle ? Que dire du temple ? Ceux qui croient en Celui qui Est, qui le servent et le louent ne sont-ils pas les nouveaux élus ? Les derniers serviteurs que Celui qui est fera venir à Lui ?  Mais, où est cette église ? Noé a construit son arche avant le déluge. Tout le monde se moquait de lui.

Jérémie : 3-16 « On ne dira plus : Où est l’Arche de l’Alliance de Yahvé? On n’y pensera plus, on ne la regrettera plus ; on n’en construira plus d’autre. » 

Est-ce notre époque puisque la foi a quitté le cœur des hommes ?

22000 = 22*1000 = 22*10*10*10

Convertissons : 22*10/5*10/5*10/5 = 22*2*2*2 = 22*8 = 176 valeur numérique attribuée aux Lévites.

416 valeur numérique de la muraille se compose donc de : 416 – 176 = 240 qui est la valeur numérique attribuée au périmètre de la Maison de Dieu ou Son Temple, carré dont le côté est 60 (4*60 = 240), valeur à laquelle on ajoute 176 la valeur numérique attribuée aux Lévites, les Prêtres de Celui qui est.

Aggée

« 2:9 La gloire de cette dernière maison sera plus grande

Que celle de la première,

Dit l'Eternel des armées;

Et c'est dans ce lieu que je donnerai la paix,

Dit l'Eternel des armées. »

Du fait même des dimensions du fondement de la Maison de l’Eternel et de la Muraille, cette Maison sera plus grande que la précédente car elle fait allusion à la vérité ultime qui sera dévoilée aux temps de la fin.

Les derniers Prêtres de Celui qui est, seront autour du tabernacle en l’occurrence prêt à entrer dans l’Arche de Noé, à s’associer à la fréquence de rafraichissement de 144 Hz pour que le transfert  ou réintégration de l’image, de son esprit transformé correspondant à des informations supportée par sa fréquence 1008 Hz puisse se dérouler dans des conditions optimales.

Que représente également la muraille ?

Nous le savons par  Jérusalem céleste –  Apocalypse.  La muraille symboliquement représente l’image et c’est l’image obtenue également par une réalité scientifique indiquée par les nombres qui entre en Jérusalem céleste.

Genèse

« 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. » création du 6ème  jour.

 Jean

« 19:30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit.» L’image du Saint Suaire n’est- elle pas l’enseignement ultime ?

La Maison de Jacob est Israël, le peuple de Celui qui est, origine consubstantielle de l’Emanation Suprême et de toutes ses Emanations.

La demande suivante nous indique en définitive le but de cette coopération.

« Comment êtes-vous parvenu au Sanctuaire ?

Par quatre pas sur les quatre portes du Temple. »

4 portes = 4*72 = 288 soit la valeur numérique du Temple de Salomon, temple intérieur, Temple que Jésus construit en 3 jours (3*8*12  = 288) (8 est la valeur numérique de 1 jour vaut 1000ans pour 1000 et 12 est la valeur numérique attribuée à Jésus : « Je suis l’alpha et l’oméga » la lumière du monde, l’onde cérébrale de fréquence 12hz).

72 est la valeur numérique attribuée à une porte de la Ville de l’Eternel en Ezéchiel.

Ezéchiel

« 41:23 Le temple et le sanctuaire avaient deux portes. »

Nous sommes arrivés au Sanctuaire par le Temple. Logique puisque le Sanctuaire ou Saint des Saint se trouve également dans le Temple de Salomon. Il n’existe qu’un seul Temple et qu’un seul Sanctuaire.

Que nous dit le récit biblique de Zorobabel ?

Selon le livre d'Aggée, quelques années plus tard, Zorobabel, excité par les prophètes Aggée et Zacharie, encourage le peuple, qui reprend la construction du Temple avec plus d'ardeur que la première fois. Darius Ier ayant accordé sa protection aux Juifs, l'ouvrage n'est plus interrompu ; Zorobabel a la consolation de le voir achevé et d'assister à la dédicace du temple »

Aggée

« 1:12 Zorobabel, fils de Schealthiel, Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et tout le reste du peuple, entendirent la voix de l'Eternel, leur Dieu, et les paroles d'Aggée, le prophète, selon la mission que lui avait donnée l'Eternel, leur Dieu. Et le peuple fut saisi de crainte devant l'Eternel.

1:13 Aggée, envoyé de l'Eternel, dit au peuple, d'après l'ordre de l'Eternel: Je suis avec vous, dit l'Eternel.

1:14 L'Eternel réveilla l'esprit de Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et l'esprit de Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et l'esprit de tout le reste du peuple. Ils vinrent, et ils se mirent à l'œuvre dans la maison de l'Eternel des armées, leur Dieu, »

« Dans le livre de Zacharie, le Dieu d'Israël adresse un message à Zorobabel : il déclare que Zorobabel a déjà posé les fondements du Second Temple de Jérusalem, et qu'il l'achèvera également. De plus, il exhorte le peuple à se réjouir et à féliciter Zorobabel. Ce prophète vit en songe : Dieu ne s'était pas borné à donner l'approbation la plus authentique à l'entreprise de Zorobabel, il avait encore annoncé dans une vision de Zacharie la facilité avec laquelle elle serait exécutée.»

Zacharie

« 4:1 L'ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme que l'on réveille de son sommeil.

4:2 Il me dit: Que vois-tu? Je répondis: Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d'or, surmonté d'un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier;

4:3 et il y a près de lui deux oliviers, l'un à la droite du vase, et l'autre à sa gauche.

4:4 Et reprenant la parole, je dis à l'ange qui parlait avec moi: Que signifient ces choses, mon seigneur?

4:5 L'ange qui parlait avec moi me répondit: Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses? Je dis: Non, mon seigneur.

4:6 Alors il reprit et me dit: C'est ici la parole que l'Eternel adresse à Zorobabel: Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Eternel des armées.

4:7 Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations: Grâce, grâce pour elle! »

Ne s’agit- il pas de l’Esprit de l’Eternel, de Sa Parole, des bienfaits du 7ème jour               (intelligence - Parole- fréquence de l’image)  transmis par la lumière dont l’origine  les 2 oliviers, les 2 témoins, l’huile sont la Sagesse Divine ? Cette pierre principale n’est- elle pas comme le dit Jacques « les prémices des créatures de Dieu » ?

Samarie est représentée sous l'image d'une montagne orgueilleuse qui s'aplanit devant le fils de Salathiel, et les anges qui le dirigeaient dans tous ses projets, sous celle des sept yeux du Seigneur, attentifs à examiner ce qui se passe dans le pays. Zorobabel paraît lui-même, le niveau à la main, traçant le plan de la maison de Dieu et relevant les espérances de ceux qui, témoins de l'éclat dont avait brillé le premier temple, s'affligeaient des faibles commencements du second. »

Zacharie

« 4:8 La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots:

4:9 Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l'achèveront; et tu sauras que l'Eternel des armées m'a envoyé vers vous.

4:10 Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l'Eternel, qui parcourent toute la terre.

4:11 Je pris la parole et je lui dis: Que signifient ces deux oliviers, à la droite du chandelier et à sa gauche?

4:12 Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis: Que signifient les deux rameaux d'olivier, qui sont près des deux conduits d'or d'où découle l'or?

4:13 Il me répondit: Ne sais-tu pas ce qu'ils signifient? Je dis: Non, mon seigneur.

4:14 Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre. »

Que représente la montagne, si ce n’est celle de Dieu. La montagne orgueilleuse représenterait donc une forme de prévarication, d’arrogance, de tour de Babel : se prendre pour Dieu.

Que peut bien valoir le niveau si ce n’est l’harmonie obtenue par la maitrise de la verticalité et de l’horizontalité ou une succession d’accords parfaits mélodieux. Accord parfait que Jésus donne (pêche miraculeuse 153 poissons).

La pêche miraculeuse de Jésus : 153 poissons qui a lieu après la résurrection.

Jésus s’est montré aux disciples quand « toutes les portes étaient fermées » pour ne pas se montrer aux juifs restés à l’extérieur de la maison. Je pourrai dire « quand tous les profanes sont éloignés. »

Les francs maçons chrétiens des loges de Saint Jean seraient- ils dans un temps semblable à celui de la résurrection, de l’élévation de Jésus quand Il se montre je dirai en Esprit à ses disciples, dans un « espace sacré » hors du temps et de l’espace ordinaire ?

Il me semble que les loges qui n’ont pas le Livre de la Parole ouvert au Prologue de Saint Jean, qui rejettent comme des forcenés son enseignement ou le détourne et par voie de conséquence Jésus,  ne peuvent pas en toute logique et honnêteté revendiquer l’appellation de loge de Saint Jean et être des ouvriers de la 11ème heure.

Jean

« 20:19 Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu'ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d'eux, et leur dit: La paix soit avec vous!

20:20 Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.

20:21 Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.

20:22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit. »

N’est ce pas la lumière porteuse de la Parole de Dieu?

En musique, une tierce est un intervalle entre deux notes séparées par trois degrés.

En acoustique musicale, la tierce majeure est l'intervalle séparant deux sons dont les fréquences fondamentales sont dans le rapport 5/4 ou 1,25, quand elle est pure.

La division du rang 5 par le rang 4, soit le rapport 5/4, est la tierce majeure

En musique, une quinte juste est un intervalle entre deux notes séparées par cinq degrés.

En acoustique musicale, la quinte pure est l'intervalle séparant deux sons dont les fréquences fondamentales sont dans le rapport de 2 à 3 (soit : 1,5 = 3/2). Ce rapport de fréquences apparaît tel quel dans l'accord pythagoricien dont il est l'une des bases, ainsi que dans les gammes naturelles.

L’accord parfait majeur est composé d'une fondamentale (do=1), d'une tierce majeure (mi=3) et d'une quinte juste (sol=5)

153 nous donne les rapports 5/4 pour la tierce majeure et 3/2 pour la quinte juste soit

135 avec le 1 pour le do, la fondamentale, le 3 pour le mi, tierce majeure et le 5 pour le sol, la quinte juste.  

Cet accord est en effet considéré comme le plus consonant de tous. C'est pourquoi on l'appelle  « accord parfait ».

Jésusnous donne l’accord parfait.

Les « sept yeux de l’Eternel» toujours les éléments actifs de la création spirituelle du 7ème jour.

Les deux oints, les deux témoins de Celui qui est, porteurs de la Sagesse Divine.

Esaïe

« 28:16 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel:

Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre,

Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée;

Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir.

28:17 Je ferai de la droiture une règle,

Et de la justice un niveau;

Et la grêle emportera le refuge de la fausseté,

Et les eaux inonderont l'abri du mensonge.

28:18 Votre alliance avec la mort sera détruite,

Votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas;

Quand le fléau débordé passera,

Vous serez par lui foulés aux pieds. »

Que peut-on dire de l’épée que je dois avoir en main pour me défendre ?

Je dois me défendre contre l’ignorance, l’injustice, la malfaisance. Avec elle je maintiendrai la paix et la justice. Je dois faire silence, pour que, une fois plantée au centre de moi-même jaillisse la source qui me donnera de l’eau en abondance. Comme le font les deux chérubins, je dois garder mon chemin qui conduit à l’arbre de vie. L’épée symbolise également la guerre sainte que je dois mener en moi pour atteindre le Sanctuaire.

L’épée est principalement la Parole de Dieu qui seule donne la régularité par la règle.

Ephésiens

« 6:17 prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. »

Qu’est ce que le sanctuaire ? Où se trouve-t – il ?

Le Temple était divisé en trois lieux essentiels :

Le Vestibule.

Le Saint lieu. N’est ce pas la Loge quand elle est ouverte?

Le Saint des Saints, plongé dans l'obscurité. Il est le lieu de résidence de l’Arche de l’Alliance avec Dieu. C’est par ce lieu que nous fait accéder à la communication quand le silence est rompu et quand la porte du  temple est ouverte par le 9.

Jésus dit: «  Ce n’est pas en guettant qu’on verra arriver le Royaume. Heureux celui qui était déjà avant d’exister. » Evangile selon Thomas.

« …mais si vous ne vous connaissez pas vous-même, vous êtes dans le vain et vous êtes vanité.. » Evangile de Thomas

Le salut, la libération, la délivrance n’est- il qu’une quête de sens, d’espoir avec les démarches qui s’y rattachent (initiation- rituel- développement personnel). Qu’est ce que la connaissance ? Ne proviendrait- elle pas d’une reconnaissance de ce que nous étions, de ce que nous sommes réellement. Mais alors qui nous reconnait « pour tel » ? Ce qui importe c’est le caractère ésotérique et initiatique d’un enseignement intemporel. La tunique sans couture de Christ où tous se rejoignent  est l’église universelle.

Zorobabel a été aussi représenté un niveau à la main.  Le niveau est une équerre au sommet de laquelle est suspendu un fil à plomb. Il est chargé de déterminer l’horizontale. Cependant il n’en donne pas moins en même temps la verticale. Il est la croix cosmique qui est la manifestation de la volonté céleste qui donne épanouissement à travers la connaissance. Il est l’harmonie sans laquelle aucune élévation n’est possible. C’est vraiment ce qui arrive à Zorobabel et qui est décrit dans la Bible. Il ne peut construire le Temple qu’avec l’aide de Dieu qui Lui, tient la truelle, qu’avec la connaissance qu’Il lui donne. C’est Jésus qui construit le Temple intérieur. Il nous le dit.

Alors maintenant, essayons- nous à une interprétation.

« Comment avez-vous coopéré à sa reconstruction ? 

 Armé de l’épée d’une main pour me défendre, et de l’autre main d’une truelle pour réédifier. »

Nous sommes comme j’aime à le dire des hommes et des femmes de désir, mais au sens où l’entend Gil Deleuze (philosophe du 20ème siècle).

Le désir c’est de vouloir construire un agencement pour recevoir l’amour qui selon Paul est :  «  patient,  plein de bonté;  n'est point envieux;  ne se vante point,  ne s'enfle point d'orgueil, ne fait rien de malhonnête, ne cherche point son intérêt,  ne s'irrite point,  ne soupçonne point le mal, ne se réjouit point de l'injustice, mais  se réjouit de la vérité Il excuse tout,  croit tout,  espère tout,  supporte tout. L’Amour ne périt jamais. » 

Le désir c’est de savoir qu’il nous manque quelque chose. Nous le cherchons avec une persévérance sans faille souvent source de souffrance. Nous sommes comme Job. Nous voulons à nouveau nous retrouver dans l’Amour de Celui qui est, dans son attraction, sous son regard. Comme Jésus nous devons être doux et humble.

Pourquoi nous préparer à recevoir l’Amour ?

Par ce que, comme Pierre le dit :  

« Celui qui Est, est gloire et vertu.

Et pour se préparer,  nous devons donc fuir la corruption du monde par la convoitise. A notre foi, joignons la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patiente, à la patiente la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel l’amour. »

C’est l’amour qui  nous transformera, qui nous façonnera une nouvelle âme. Pour ce faire nous devons nous construire une nouvelle structure mentale pour que Dieu puisse nous construire à Son image, avec Son amour, à l’image de Son Esprit. Et Lui Seul, décidera ou pas de notre réintégration, transfert en retour. Tous ceux, les prévaricateurs, qui voudront ajouter de leur propre volonté leur lumière à la lumière du soleil, un peu à la façon des druides, seront dévoués par interdit. Les deux chérubins qui gardent avec leur épée flamboyante le chemin d’accès à l’arbre de vie confirment cette proposition.

Nous devons passer d’une perception psychique, terrestre, à une perception spirituelle que la lumière porteuse de la Parole éclaire.

L’être psychique ne cherche que son bien être. La foi ne s’acquiert pas par la connaissance donnée par la raison. L’espérance n’est pas un programme scientifique cherchant l’immortalité, la charité, l’activité d’une Organisation Non Gouvernementale. Il ne s’agit pas non plus d’une recherche de pouvoirs. La magie qu’elle soit blanche ou noire n’a pas sa place.

Marchant selon ses propres convoitises l’être psychique pense orgueilleusement gagner, fabriquer par lui-même son salut, sa libération.

La recherche de l’Etre n’est pas une recherche de l’épanouissement personnel de l’être psychologique.

C’est bien Dieu qui donne accès à son Temple qui se trouve au plus profond de nous, comme Il l’a fait avec l’aide de Zorobabel.

C’est bien Dieu qui façonne à Son image. Nous ne sommes pas dans le monde des fées et des magiciens. L’homme se prépare pour accueillir l’Esprit en lui et non l’homme en lui.

Qui sont ceux qui ont coopéré à sa reconstruction ?

« Ceux qui ont été choisis, pour seconder Zorobabel dans son entreprise, sont ceux dont le zèle et le courage étaient à toute épreuve. » Les tièdes n’ont guère de chance.

La franc-maçonnerie est là, pour moi, pour nous rassembler, nous faire aller à la rencontre de,  ou nous conduire sur le chemin de la vertu ou sur le chemin de la divinité dans le sens entendu par Socrate.

Connaitre la vie éternelle, c’est connaitre Celui qui Est. Et le connaitre, « c’est que de grandes choses se sont passées en nous » comme l’a dit Jésus. Nous Le connaissons uniquement par ce qu’Il nous a reconnu. Dieu n’est mort que pour ceux qui le rejettent, qui vivent dans la méchanceté et la violence, qui s’adorent eux- même, qui se prennent pour Lui. 

Le déisme est la dernière marche avant l’athéisme. Dieu, pour continuer à employer ce concept s’occupe toujours de « ses enfants ». En ce sens nous pouvons parler de théisme et d’immanence.

Livre secret de Jean

« C’est l’arbre de leur vie qu’ils ont placé au milieu du paradis. Mais moi, je vous enseignerai quel est le mystère de leur vie, c’est-à-dire le projet qu’ils ont fait ensemble de (fabriquer) la ressemblance de leur esprit.

« (Cet arbre) est celui dont la racine est amère et dont les branches sont mortes. Son ombre est haine et il y a de la tromperie dans ses feuilles. Sa fleur est l’onction de la perversité et son fruit la mort. Sa semence est désir et fleurit dans l’obscurité. Ceux qui goûtent  à cet (arbre), leur lieu de séjour est l’Hadès et l’obscurité leur lieu de repos. »

Croire ou ne pas croire ne changera en rien la réalité. Le Mystère est tellement grand, tellement étrange, que nos cerveaux reptiliens, aussi scientifiques soient- ils, nous font rejeter par peur ou par orgueil toute hypothèse que nous considérons « comme folie, mais qui pour Dieu est sagesse. »

Le Temple abrite l’Arche de l’Alliance avec Dieu. Par elle apparait la lumière porteuse de la Parole de Celui qui est pour illuminer la loge dans laquelle nous sommes en esprit et vérité..

Nous sommes les fils de l’homme, les enfants d’André le premier appelé par notre Seigneur Jésus Christ. Nous sommes les rachetés de Celui qui est, les enfants de Joseph, Ephraïm. Nous sommes Israël de la Maison de Jacob.

Jean « 14:2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Jésus est : Apocalypse « 5:5 Et l'un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. »

Jésus est issu de la tribu de Juda dont sont issus les rois d'Israël, de la lignée de David père de Salomon. David jeune berger de la tribu de Juda a combattule géant Goliath, grand dans la matérialité mais un nain en Esprit. Juda est fils de Jacob descendant d’Isaac et d’Abraham. Jacob est le père d’Israël, père de Joseph à son tour père de Manassé et d’Ephraïm.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda. Toutes les Emanations Sublimes, les Etres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, de Celui qui est.

«  Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu: c'est là le culte spirituel que vous avez à rendre. Et ne vous modelez pas sur le monde présent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait ».(Rm 12,1-2)

«  Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui [Jésus] habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Col 2.8-9)

Le plus important de tout avec l’Amour est la foi.

« Tout ce qui ne vient de la foi est péché (Rom.14-23) » « le juste vivra par la foi (Rom.1-17) » « ferme dans la foi (1Pierre 5-9) » « sans se conformer au siècle présent (Rom.12-2) »

La foi ouvre la porte, rompt le silence qui protège la porte du Temple. La communication se fait. La lumière apparait. La Parole nous harponne droit dans les yeux.

Pensons à Jean-Baptiste, dit le Précurseur, celui qui est fêté au Solstice d'Eté, celui qui baptise par l'eau,  évoque le bleu, couleur des Loges Symboliques. Jean le Baptiste est le fils de Zacharie. Celui-là même qui avait perdu la parole à cause de son incrédulité, la retrouve par son obéissance à la naissance de son fils pour « se soumettre librement à la parole écoutée » : c'est une ouverture à l'écoute. Jean le Baptiste, témoin de la Lumière, permet donc à son père de retrouver la parole perdue.

L’émanation qui a transmigré doit se transformer et la matière anéantie au moment de son retour en Esprit, en image.

Ce que nous pouvons faire, c’est mettre en danger le Temple de Dieu. Dans ce cas, cela ne sera pas car ailleurs il se construira et de ce fait nous nous serons nous-mêmes condamné à mort, sentence que nous nous appliquerons car depuis le déluge Dieu a promis de ne plus s’attaquer aux humains.

Mais quand la foi, la confiance quittera définitivement le cœur des hommes, que se passera-t-il ?  Jean se mettra-t-il malgré tout à l’œuvre ?

 

 

Gloire à Son Nom.