De l’essence totalitaire du système libéral

« Le libéralisme est une doctrine économique hostile à l’intervention de l’Etat dans la vie économique et à  son contrôle sur les moyens de production.

Qu’est ce qu’une doctrine ? Un système intellectuel (religieux, philosophique, économique,…) qui est lié à un penseur ou à un thème.

Qu’est ce qui est à l’origine d’une doctrine ? Le dogme qui est un principe établi, enseignement reçu et servant de règle, de croyance, de fondement à une doctrine. »

Ce ne sont que des définitions de dictionnaire.

Ne dit on pas que l’idéologie ayant pour pierre angulaire un dogme devient vérité pour ses partisans qui s’emploient à la rendre réalité par tous les moyens.

N’est ce pas là la définition du totalitarisme ?

Quel est l’intérêt de ce libéralisme?

Pour ses adeptes le profit. Plus encore ! En tirer des avantages personnels. Tous les autres soit disant avantages dont en bénéficierait l’humanité ne sont que « nuit et brouillard ».

Comment obtenir ce profit ?

Par l’appropriation pour quelques uns des moyens de production et par le travail pour la multitude, en d’autres termes par le rapport existant entre le capital et le travail. Production, rentabilisation de la production, production, demande toujours présente, création de richesse ou de possessions en abondance concrétisée par la monnaie quelque soit sa forme, comme ensemble des valeurs matérialisées par différents supports ou concepts qui servent toujours de moyens d’échange.

La richesse s’avère être la possibilité d’avoir une grande force d’échange se matérialisant par la consommation. Qui a dit que nous n’étions plus dans notre caverne autour d’un feu de camp ? Ce n’est pas moi ! Cette frange d’humanité, tellement primitive me fait pleurer de tristesse. Quelle élévation ! Quelle motivation ! Quelle destinée !

Voyez- vous les combats à venir ?

L’humanité va se battre pour des quignons de pain, en avoir plus que l’autre. Quelle désespérance ! Celui qui en aura beaucoup dominera les autres qui devront se soumettre ou combattre pour espérer en avoir quelques miettes. Quelle dérision ! Dérisoire, ce monde est dérisoire. Pauvre espèce humaine ! Elle mérite de disparaître, céder sa place, elle n’a rien compris. Son activité n’est que vaine agitation. Elle n’est qu’un prédateur mu par la recherche de plaisir immédiat ; Après moi le déluge ! Droits de l’homme, démocratie, que des mots vident de sens, produire dans la paix pour mieux consommer, voilà le fin mot.

Désirer ce que  l’autre désire ou possède, autrement où est l’intérêt, la valeur, le combat.

Quel est le schéma de tout système totalitaire ?

 

 -          Création d’une transcendance de système,

 

-          Création d’une caste d’initiés,

 

-          Complicité volontaire,

 

-          Destruction, éliminations, extermination des sous – individus,

 

-          Action directe sur la matière,

 

-          Création de l’homme à son image,

 

-          L’homme est seul responsable de tout.

 

-          Création d’une morale scientifique,

 

-          Briser le support du concept du sacré par l’adoption d’une démarche scientifique. (travail des scientifiques.)

 

 

 

Quel est le schéma du libéralisme ?

 

 -          Système économique capitaliste dans sa plénitude d’action (profit)

 

-          Parti unique : économie libérale, dogme,

 

-          Financiers, actionnaires : caste mystique (gère les flux financiers)

 

-          Mondialiste,

 

-          Liberté d’entreprendre dans le respect du système déifié (petits chefs- complices)

 

-          Création d’une race supérieure,

 

-          Manipulation génétique, clonage,

 

-          Victimes, exclusion, les perdants (loser)

 

-          Le profit hait le travail, veut détruire les usines et ateliers,

 

-          Le capital résout tous les problèmes.

 

 La mort des autres nous donne la vie.

 

 

 

Le nazisme ?

 

 -          Asservir système économique capitaliste,

 

-          Parti unique,

 

-          Raciste (race supérieure)

 

-          Extermination, expansionnisme à la planète,

 

-          Espace vital,

 

-          Eugénisme,

 

-          Chef suprême déifié, crée transcendance,

 

-          Création d’une caste mystique : SS

 

-          Petit chef rend compte inconscient qu’au chef suprême, pas d’intermédiaire. (illusion de liberté, renforcement complicité volontaire)

 

 -         Victimes : les ennemis du système, les juifs, francs maçon et  tous les « anormaux ».

 

La mort des autres nous donne la vie.