Capture401

 

Légitimité

Quelle autorité accorde la légitimité ?

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon sa Volonté à ses enfants, à ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que sa Science et sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

YHVH  Essence divine en tant qu’Elle se révèle comme Personne Suprême

Avant le commencement Dieu Est. Hier Il Est, aujourd’hui Il Est, demain Il Est. Emanation de lui - même, « Je Suis » se manifeste. Avant d’Etre, Il Est.

Comprenons :

Je suis.

Je suis je suis.

Je  suis Celui qui Je suis, Je suis Celui qui Est.

Celui qui Est.

Il Est.

N’est-ce pas merveilleux ?

Isaïe  «  43:5 Ne crains rien, car je suis avec toi; Je ramènerai de l'orient ta race, Et je te rassemblerai de l'occident.43:6 Je dirai au septentrion: Donne! Et au midi: Ne retiens point! Fais venir mes fils des pays lointains, Et mes filles de l'extrémité de la terre,

43:7 Tous ceux qui s'appellent de mon nom, Et que j'ai créés pour ma gloire, Que j'ai forméset que j'ai faits 43:10 Vous êtes mes témoins, dit l'Eternel, Vous, et mon serviteur que j'ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c'est moi:

Avant moi il n'a point été formé de Dieu, Et après moi il n'y en aura point. »

Lévitique « 26:11 J'établirai ma demeure au milieu de vous, et mon âme ne vous aura point en horreur ».

Dans le plus grand des respects je m’hasarderai à une interprétation. L’Eternel ne nous fait-il pas comprendre que Son Ame,  puisqu’Il  pourrait « nous avoir en horreur » sera au milieu de Ses Enfants qu’Il va créer, engendrer par l’action de Son Esprit.

Matthieu « 7:28 Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine;

7:29 car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes. »

Marc « 1:21 Ils se rendirent à Capernaüm. Et, le jour du sabbat, Jésus entra d'abord dans la synagogue, et il enseigna.

1:22 Ils étaient frappés de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. »

Jean « 5:26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même.

5:27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme. »

……………….

« 17:1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

17:2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

17:3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. »

Jésus possède  l’autorité et le pouvoir que son Père Lui a accordés. Il est donc source de légitimité comme fils légitime du Père.

Celui qui Est, a confié le jugement à son Fils, le pouvoir de décision. Il doit rassembler les rachetés de la terre, leur accorder le pardon, le salut et la vie éternelle. Personne ne peut ravir les siens de Sa main.

Paul - 1Corinthiens « 2:1 Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n'est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu.

2:2 Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.

2:3 Moi-même j'étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement;

2:4 et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance,

2:5 afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. »

La légitimité a été donnée à Paul puisqu’il s’appuie  sur l’autorité ou la puissance de Dieu, sur la « démonstration de l’Esprit » qui s’est opérée en lui et « non sur des discours pathétiques de la sagesse humaine. ». 

Ceux qui croient en Dieu et en Jésus Christ doivent par conséquent consentir à recevoir son enseignement.

Pensez-vous vraiment que le Livre de la Parole  ne contient qu’un  témoignage d'hommes inspirés, à l’imagination fertile ? Pourquoi refusez-vous Sa Parole ? Jésus de l’histoire porte en lui Jésus des Ecritures .Il est impie de les dissocier et vouloir humainement le reconstruire. La raison humaine est totalement incapable d’accepter ou même d’envisager l’existence d’une raison supérieure à la sienne. Pourquoi vouloir fabriquer un courant philosophique qui nie la transcendance ? Dans ce cas vous n’êtes que de la « paille à brûler ». Vous n’êtes plus sous le regard de l’Eternel. Vous êtes sur le chemin de la perdition. L’histoire humaine n’est que le support de la seule et véritable histoire, celle de l’Esprit, celle des enfants de l’Eternel. Le Livre de la Parole est  un témoignage de la parole divine.  Le déisme est la dernière marche avant l’athéisme.

Vous voulez détruire l’autorité, la remplacer par votre raison. Vous êtes entre les mains de l’adversaire en espérant devenir votre propre maître, acteur de votre propre destin, en vous proclamant libre de toute révélation de la parole divine par l’Esprit Saint qui est, bien que vous la rejetiez la véritable et seule Tradition sur laquelle s’appuyer. La loi, c’est ce que vous faites. Il « est interdit d’interdire ». Je veux comprendre et accepter si je le désire. Pauvre de moi, pauvre pêcheur, je ne suis que « vanité et poursuite du vent ». Seul Dieu nous viendra en aide dans sa grande Miséricorde.

Qui est concerné 

2Thimotée « 3:16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

3:17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. »

Paul, légitimé peut se reposer sur l’Ecriture en toute vérité pour  délivrer l’enseignement.

L’homme de Dieu, le disciple, est concerné. Celui qui croit en Celui qui Est a la foi. Sa démarche est juste.

Quelle peut-être la filiation de l’homme de Dieu ?

Jean « 1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

1:10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

1:11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

1:12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

1:13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. »

Timothée « 1:1 Paul, apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance,

1:2 à Timothée, mon enfant légitime en la foi: que la grâce, la miséricorde et la paix, te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus-Christ notre Seigneur! »

La foi par la croyance donne la légitimité à notre démarche.

Nul ne peut servir deux maîtres.

Ephésiens « 6:10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

6:11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

6:12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

Plus nous irons à la rencontre de notre Seigneur et Maître et plus nous serons tourmenté en Esprit. Nous devons comprendre ce combat comme un gage de réussite. Nous sommes sur le bon chemin.

Il n’existe qu’une seule et unique interprétation du Livre de la Parole. C’est celle qui interprète en Esprit et Vérité.

« un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu »proclame l'Épître aux Éphésiens (Ep 4,5).

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme. » (1Tm 2.5)

Evangile de Jean  «  Les Enfants de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de la chair, Ni encore moins de la volonté des Hommes. Les Enfants de Dieu sont issus de Dieu. »

Ephésiens « 2:11 C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme,

 

2:12 souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.

 

2:13 Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.

 

2:14 Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié,

 

2:15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,

 

2:16 et de les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié.

 

2:17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près;

 

2:18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

 

2:19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.

 

2:20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

 

2:21 En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

 

2:22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. »

 

S’agit- il de dualisme entre le bien et le mal ? Etre-non être à la fois n’est pas un dualisme. N’est ce pas une tendance à exister comme il est dit en physique quantique ?

 

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence  d’un être non être. »S.I

 

« Cette essence qui est à la fois l’existence d’un être-non être »  par qui est- elle portée ? « Einstein disait : « Dieu ne joue pas aux dés ».  En fait toutes les possibilités du dé sortent. Nous n’en percevons qu’une, déterminée par notre position qui marque une valeur compatible avec toutes les autres qui découlent de cette position. » S.I

 

« Seule l’observation de ce monde est à même de le rendre tangible et objectif. C’est divin. » S.I

 

L’Eglise, lieu consacré à Dieu, dédié à Dieu, dimension céleste vouée à l’assemblée de Ses Enfants, de ceux nés d’eau et d’esprit, la Parole créatrice est de toute éternité Vie et Amour.

 

Faites le deux – un. L’ainé cédera la place au cadet. Le terrestre s’effacera devant le céleste.

 

L’existence à la fois d’un être- non être donnera l’Etre selon la volonté de Dieu. Le zéro deviendra un. Le terrestre, réalité ou décor, est nécessaire pour l’observation du céleste en conscience.

 

Le Père et le Fils doivent ils être  « Fils-Père » avant l’état ultime par l’Esprit, la conscience spirituelle pure et une? Le fils-père est- il l’époux, émanation consubstantielle de Celui qui est, son épouse « l’eau d’en haut » plus l’Esprit soit la Parole ? Le 2 devient 1, en fait 3, 1 en 3 personnes. Le 1, résultat de l’association des composantes du  2, est structurellement 3- (2 donne un troisième) pour être 1, résultat global.

 

Qui est le Père du « fils de l’homme » ?  « L’homme, soit André, andros ». André, le premier appelé par Jésus Christ. D’abord disciple de Jean Baptiste qui lui présenta « l’agneau de Dieu » qu’il suivit et ne quitta plus, il devient « celui qui est appelé » par Jésus Christ.

 

Jésus Christ est l’intermédiaire entre Dieu, le Père, et les hommes. Par l’homme l’élévation par l’Esprit est rendu possible quand la foi habite son cœur. Quand la foi quitte son cœur, c’est la chute, l’élévation est rendue impossible. L’homme est expulsé d’Eden, le jardin de Dieu pour se retrouver dans le jardin, la terre. Il est expulsé par ce qu’il ne peut plus entrer en Eden.

 

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

 

Toutes les Emanations Sublimes, les Etres Supérieurs,  sont fils du Père créés et engendrés de toute éternité.

 

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de ceux qui sont appelés, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

 

Jésus nous parle de consubstantialité de l’émanation, le Fils, avec son origine, le Père.

 

« 2:22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. »Ephésiens

 

Le fils légitime est consubstantiel au Père. Jésus nous mène au Père.

 

Gloire à Son Nom !