Capture401

D’où venez- vous ? 

« De minuit. »

Où allez- vous ?

« Dans toutes les parties du monde, chercher les matériaux épars pour les rassembler. »

 « Où allez- vous ? » est sous entendu dans la question « D’où venez- vous ?». Les  deux propositions pour ma part peuvent être envisagées dans un même sujet.

Cependant à la question : « Avez- vous travaillé quelque part ? » la réponse est : « à la reconstruction du Temple de Salomon sous le porche. » Viendrions- nous du porche ?

L’orateur indique également que « lors de votre réception, nous avons laissé le Maître gisant dans sa tombe » mais que Jehovah « nous le ramène » pour que « la construction de la vertu soit totalement accomplie » «  que notre Maître gisant vive »  et « qu’il se relève. » que « c’est notre devoir de le soutenir jusqu’à ce qu’il soit entièrement debout, stable,  jusqu’à ce qu’il se transforme »

De qui parlons- nous ? Où se trouve-t- il ? Est-ce la construction de la divinité ?

Jean      

« 8:14 Jésus leur répondit: Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens ni où je vais. »

Dans l’Evangile de Jean, Jésus nous parle d’une dimension qu’Il a quittée pour en rejoindre une autre ou alors la même en retour.  C’est bien de cela qu’il s’agit. Jésus vient d’ailleurs, entre dans notre monde pour aller ailleurs en finalité. « Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde. » Jésus nous annonce la bonne nouvelle, nous indique le chemin à suivre.

Hébreux 

« 9:11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création;

9:12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. »

C’est par « notre propre sang », comme nous le montre Jésus, que nous obtiendrons «  une rédemption éternelle. » une délivrance éternelle. Il a porté le péché, la mort, l’absence de la Présence. Il est venu nous libérer de nos errances. Nous montrer le seul et bon chemin. Nous donner la foi par son témoignage. Il est mort de notre incroyance. Il est venu justifier les rachetés de Celui qui est par sa résurrection.

 Dans Hébreux on nous parle de l’Arche de l’Alliance avec Dieu « qui n’est pas de cette création. » Le Tabernacle originel est la tente qui abritait l'Arche d'Alliance à l'époque de Moïse. Le Tabernacle est la Demeure ou Tente d’Assignation (de Rencontre).

Jésus s’est incarné dans la matérialité en empruntant l’Arche de l’Alliance avec Dieu pour retourner « auprès de son Père » ou réintégrer en empruntant à nouveau l’Arche de l’Alliance avec Dieu qui se trouve dans le « saint des saints » ou « le lieu très saint ».

En fait, personne ne peut trouver ici bas, dans la matérialité, dans cette dimension l’Arche de l’Alliance avec Dieu. Seul le dormeur qui a été éveillé peut y accéder si Dieu le veut. L’Arche de l’Alliance avec Dieu n’est pas de ce monde, « de cette création ». La chercher physiquement dans notre dimension est illusoire, inutile, sans fondement. Personne ne la trouvera puisqu’elle se situe ailleurs, qu’elle s’est toujours située ailleurs. Elle peut être juste symbolisée par un coffre en bois avec deux chérubins. Elle est un moyen de communication, de transfert d’informations.

 « 9:24 Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.

9:25 Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger;

9:26 autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.

9:27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,

9:28 de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut. »

« Trainez- le à la chaise de jugement. » rituel réception Maître Ecossais.

 « Ce monde est un pont, passe au dessus et ne te construis pas une maison. » Jésus

 Jean

« …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, »

Les eaux ne seraient- elles pas celles de la parturiente ? Moïse est né d’eau, dans la matérialité, avant de naître d’Esprit. Transmigration consubstantielle ?

Ne retrouvons – nous pas Jésus, fils consubstantiel de Celui qui est donné par Marie ?

Exode

« 3:4 L'Éternel vit qu'il se détournait pour voir; et Dieu l'appela du milieu du buisson, et dit: Moïse! Moïse! Et il répondit: Me voici! »

 Moïse a répondu à l’appel de notre Seigneur et Maître. Il est né d’Esprit.

Genèse

« 28:10 Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan.

28:11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

28:12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

Pour monter par l’échelle, les anges de Dieu sont nés auparavant « d’en haut » ce qu’indique la descente.

Ephésiens

 5- 14. « Réveille-toi, toi qui dors ; relève-toi d'entre les morts et le Christ t'illuminera »

Je suis un ouvrier. Je viens de minuit pour recevoir mon salaire à midi. Je viens d’une loge de Saint Jean par ce que j’étais dans les ténèbres et que je cherchais la Lumière.

Le Maître écossais est délivré de la maçonnerie symbolique. Il doit évoluer en Esprit et Vérité. Son origine est un Maître maçon âgé de près de sept ans. Son nombre est le 9, son emblème « un vaisseau démâté et sans voiles, flottant sur une mer calme.» avec l’inscription « in silentio et spe fortitudo mea » « Ma force est dans le silence et l’espérance. »

Jean

« 6- 18 – Jésus marche sur l’eau – L’Esprit de Dieu -  (Maître)

« 6:16 Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer.

6:17 Etant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints.

6:18 Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée.

6:19 Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque. Et ils eurent peur.

6:20 Mais Jésus leur dit: C'est moi; n'ayez pas peur!

6:21 Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient. »

Ce verset est étrange. L’intention d’une pensée agit à la vitesse quantique.

 « 6:44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour. »

N’est ce pas l’Amour agapè que d’être dans l’attraction de Celui qui est ?

Le Maître Maçon qui cherche à avoir sept ans se trouve devant la porte par le 9 que le silence protège. La communication est coupée. Il est ressuscité ? Qu'est ce à dire ?  ''Il est relevé d'entre les morts'' ''Il est réveillé''.  
Une provenance est bien indiquée. Il était éveillé, puis endormi et enfin réveillé.

Hébreux

« 9:27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, »

« Trainez- le à la chaise de jugement. » réception Maître Ecossais. Si non :

Apocalypse

« 20:11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.

20:12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.

20:13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres.

20:14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.

20:15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu. »

 

« Il faut que le Fils de l'homme soit crucifié et que le troisième jour il se lève »(Luc 24,7).

L’émanation qui a transmigré doit se transformer et la matière anéantie au moment de son retour en Esprit.

D’où vient un Maître Ecossais ?

Il vient de minuit. Il vient comme « prémices des créatures de Dieu ». Minuit marque l’absence, le manque d’une présence.

Il est une tendance à exister à la fois par son Etre – non-Etre, son état, l’essence de son existence.

Que cherche –t-il ?

Il cherche la parole perdue. Il cherche à la rassembler. Il cherche à être juste, à être dans le véritable, dans la connaissance source de conscience. Il cherche à être justifié car rien ne dépend de lui dans l’attribution de l’entendement et de l’image.  Il désire être reconnu comme un témoin, un serviteur, tout simplement.

La Lumière porte la Parole, la connaissance de Celui qui est  pour donner l’Esprit, la conscience selon Sa volonté, Sa reconnaissance.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était accompagnée de la Lumière, et la Parole était la Lumière. »

 La Parole de Celui qui est, portée par la lumière devient la Lumière qui illumine les hommes pour construire. Le Souffle Saint d'Elohim œuvre en nous et avec nous.

 Pour aller où ?

Luc 

« 13:24 Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas.

13:25 Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous! il vous répondra: Je ne sais d'où vous êtes.

13:26 Alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues.

13:27 Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité.

13:28 C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. »

 Genèse

« 42:5 Les fils d'Israël vinrent pour acheter du blé, au milieu de ceux qui venaient aussi; car la famine était dans le pays de Canaan.

42:6 Joseph commandait dans le pays; c'est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre.

42:7 Joseph vit ses frères et les reconnut; mais il feignit d'être un étranger pour eux, il leur parla durement, et leur dit: D'où venez-vous? Ils répondirent: Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. »

Je viens du pays de Canaan, terre d’impureté, d’imperfection, d’idolâtrie. Je viens en terre d’Egypte acheter du bon pain qui « doit me conduire à bonne fin ». Je viens d’ailleurs pour aller en terre d’Egypte. Je suis Canaan dans mon imperfection en esprit pour aller en terre d’Egypte, la matérialité dans le but de me parfaire et de me faire reconnaitre par Celui qui est en me donnant Canaan, en me donnant l’image par sa dimension, en me faisant sortir de la terre d’Egypte.

 Canaan, fils de Cham est maudit. Etrange, le fils subit la punition de la faute commise par son père. Nous savons pourquoi, Osée 2:6 « et je n'aurai pas pitié de ses enfants, car ce sont des enfants de prostitution » infidèle à Dieu. Et cela explique pourquoi  Dieu a dit que les hébreux auront à combattre avant d’entrer dans la terre promise qui s’avèrera être celle de Canaan, terre d’idolâtrie.

Qui a vu la nudité de son père ?

Cham, et pourquoi lui ? Tout simplement par ce que c’est lui qui est nu et qu’il ne peut voir son père que nu. Il n’est plus sur le même plan de perception spirituel que Noé. C’est Cham qui a bu le vin de la vigne, qui s’est enivré de la connaissance. Il est dans la prévarication, dans la matérialité puisque c’est à lui que des terres ont été affectées. Noé l’a maudit comme Dieu a chassé Adam et Eve du Jardin d’Eden.

Lorsque nous arriverons au moment ultime ou à notre fin, bonne ou mauvaise pour certains ou inconnue pour d’autres car nous ne saurons jamais où nous allons à part pour quelques-uns qui eux savent d’où ils viennent :

Jésus dit :

« Que savez-vous du commencement pour que vous vous cherchiez ainsi la fin ?

 Là où est le commencement, là aussi sera la fin.

Heureux celui qui se tiendra dans le commencement ;

Il connaîtra la fin et il ne goûtera pas la mort »,  

Nous savons maintenant que nous irons là d’où nous venons.

 1Corinthiens

« 15:50 Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité.

15:51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,

15:52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

Vous  verrez, ce que nous appelons la vie ne nous préoccupera plus,  bien entendu excepter pour les infirmes qui n’auront jamais rien vu et entendu ou qui auront refusé d’apprendre à lire ou à écrire en raison de ce  qu’ils appellent leur libre arbitre. Leur vie d’éternité est tellement capitale qu’à la mort elle ne leur présentera plus aucun intérêt. Incapable de se conquérir, ils mourront de leur propre nature. Ils créeront leur propre obscurité. Pour un temps seulement elle les protégera de la brûlure du soleil. Quand l’incroyance règne, on dit que dieu est mort.  Quand on dit que dieu est mort, alors l’homme s’expulse lui-même.

 Tenons-nous dans le commencement et nous donnerons du sens à notre foi, à notre démarche.

Arrêtons de penser comme des hommes, de parler comme des hommes, d’agir comme des hommes car :

 Jésus n’a t-il pas  dit :

« Je vous donnerai ce que l’œil n’a pas vu,

 ce que l’oreille n’a pas entendu,

ce que la main n’a pas touché,

ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme »

Pour ceux qui ont confiance, qui ne sont pas effrayés par leur perception, mais seulement  impressionnés, la peur débouchant souvent sur la superstition, Celui qui Est se montrera selon sa volonté et ils témoigneront de sa présence dans son amour et dans sa miséricorde, pour les autres Celui qui Est ne se montrera pas et ils seront de la paille à brûler empli de peur et de désespoir. Ils ne seront que des hommes ou des femmes systèmes qui disparaîtront pour avoir  refusé au nom d ‘ une illusoire liberté arrogante, orgueilleuse, inintelligente  d’Etre, donc de servir. Mais est ce aussi simple ?

 

Origine de leur prévarication, les hommes se prennent pour Celui qui est. Origine actuelle de leur chute. L’élévation est rendue impossible.

 Le combat sera rude pour délivrer l’Etre endormi. Ne pas devenir une proie pour les prédateurs.  Il ne s’agit plus de maîtriser ses passions, ses émotions,  de les canaliser. Le lion le fera. Il s’agit de les neutraliser totalement, de les brûler. Le lion nous aidera dans sa miséricorde à acquérir cette chasteté, nid douillet pour la colombe. Cependant soyons vigilants, gardons nos distances, ne nous prenons pas pour ce que nous ne sommes pas, autrement dit craignons Celui qui Est dans un respect total, une humilité totale. Le Temple ne l’aurait – il pas craint suffisamment ? Exister pour servir, rien d’autre ! « Introïbo ad altare dei »,(Je monterai à l’autel de Dieu. J’irai à sa rencontre.), petite phrase dont le sens nous échappe souvent devient le but à atteindre et empli  de joie, l’espérance disparaît, l’amour devient notre source de vie. Dans la bonté engageons – nous et n’attendons rien en retour, ce ne serait que «  vanité et poursuite du vent...le bon meurt de sa bonté comme le méchant de sa méchanceté. » lorsque l’on vit dans le mensonge, dans l’illusion d’un simulacre.

 Pour ce qui me concerne, la progression ne peut être liée qu’au déclin. Déclin et progression mènent à la Lumière. Certes, ils ne sont pas de même nature, mais il existe une inter action nécessaire. « Bien heureux » celui qui provoque son déclin fait acte de libération, permet la progression de l’Etre. Il a compris qu’à la fois il est et il n’est pas. Serait-ce simultanément, sans s’annihiler, « deux univers déphasés d’une fraction d’onde dans l’espace-temps pour ne jamais se rencontrer » Singularité étrange ! A la manière du compagnon tailleur de pierre qui grave sa propre marque sur son travail achevé, celui qui aura provoqué son déclin sera marqué par l ‘ Esprit comme étant un ami de Celui qui Est et dans la fusion  avec l’Etre conscient communiera en une union parfaite pour réintégrer.

 L’Etre et le non- Etre à la fois, sont l’essence de l’existence. Vie et mort à la fois sont une tendance à exister. Qui donne la vie, si non Celui qui est qui, par son observation, nous a reconnu et « la mort a été engloutie dans la victoire. » Il nous donne l’Etre conscient.

 Comme nous l’indique une source inconnue : « Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est  incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelle. »

Les voiles qui dissimulent la révélation ne seraient ils pas en définitives ceux que nous avons nous-mêmes installés dans un orgueil de certitudes sans commune mesure tellement inintelligent, dérisoire et pitoyable ?

 Alors « d’où venons- nous ? »

« D’en haut » ?

« Où allez- vous ? »

« En haut » ?

 Nous venons tous d’en haut mais nous ne retournerons pas tous en haut.

La faute à qui ?

 Romains

« 8:19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu.

8:20 Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise,

8:21 avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.

Paul nous parle de la prévarication des hommes qui se prennent pour Dieu dans leur orgueil et qui veulent par eux-mêmes acquérir la vie éternelle. Deux créations sont indiquées.

8:22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement.

8:23 Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.

8:24 Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore?

8:25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance. »

 Ceux qui ont les prémices de l’Esprit peuvent être les rachetés de Celui qui est, ses enfants adoptés par la délivrance du corps, la rédemption.

Gloire à son Nom.