DU MYSTÈRE DE LA SAINTE TRINITÉ

Matthieu

« 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, »

Allons- nous continuer à transvaser l’eau de l’océan à l’aide d’un coquillage dans un trou creusé dans le sable de la plage ?

Le mystère est grand. Cependant  il nous dit que la Vie existe ailleurs, intelligente, autonome, structurée, hiérarchisée, d’une autre nature que la notre et assurément scientifiquement supérieure, très supérieure, infiniment supérieure à la science de notre dimension.

On nous parle de consubstantialité, de l’origine commune à tous les Etres Supérieurs de cette dimension et de leur Esprit d’une absolue pureté dégagé de toute matérialité.

  

DU MYSTÈRE DE L’INCARNATION,

Genèse : 

 « 6 :3 Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. »

L’émanation qui a transmigré doit se transformer et la matière anéantie au moment de son retour en Esprit. Peut-on envisager la lumière comme un flux, un transfert d’informations ?

Paul ( 1 Corinthiens 15,45-50 ; Romains 5, 12-17)) :

«  Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam est un esprit qui donne la vie. Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel. Le premier homme, issu du sol, est terrestre ; le second homme, lui, vient du ciel. » 

L’Eternel a fait l’homme à l’image qui doit être la sienne,  ce à quoi il doit ressembler pour que son Esprit puisse venir en l’homme et non pour que l’homme s’en fabrique un à l’image de l’Esprit de Dieu.

Evangile de Marie Magdala

Que lui a dit l’Enseigneur :« Je suis sortie du monde grâce à un autre monde, une représentation s’est effacée grâce à une représentation plus haute. Désormais je vais vers le repos Où le temps se repose dans l’Eternité du temps. Je vais au Silence. »                       

                            

DU MYSTÈRE DE LA RÉDEMPTION,

Est-ce s’adresser à l’humanité de Christ pour qu’Il protège les fidèles de la colère du Père ?