Arche sumérienne – de Gilgamesh – de Noé

Il ne s’agit en rien de psychologie mais de science.

Du Grand Bateau sumérien

Le mythe sumérien de l’Atrahasis ou Supersage, 18ème siècle avant J-C

A-Les hommes créés par ENKI et NINTU pouvaient vivre 25.000 ans. 250.000 ans plus tard, huit rois des hommes s'étaient succédés. Les hommes étaient prospères, ils avaient étendu leur territoire, ils s'étaient multipliés. Mais le bruit de leurs activités, de leur agitation, de leurs guerres, de leurs fêtes, en un mot leur tapage finit par atteindre... même les cieux.
Lors du Conseil des Grands Dieux ENLIL dit : « La rumeur des humains est devenue trop forte. A cause de leur tapage continuel je n'arrive plus à dormir. Nous leur avons déjà envoyé maladies, fièvres, épidémies et pestilences pour les décimer, mais très vite ils se sont à nouveau multipliés. Nous leur avons envoyé sécheresse, famines et autres fléaux sans plus de résultat. A chaque fois d'ailleurs, ENKI le prince les a aidés à s'en sortir. Maintenant il faut en finir une fois pour toute et envoyer sur les hommes le Déluge afin qu'il n'en reste pas un. » ENKI pris la parole : « J'ai créé l'homme dans l'intérêt des dieux, ne me demandez pas d'approuver un tel cataclysme. Comment pourrais-je porter la main sur mes créatures ! »

B-Les dieux ayant malgré tout pris la décision finale, ENKI en songe, prévint ATRAHASIS, le Supersage, un homme de bien qui avait toujours mérité sa confiance. " ATRAHASIS, jette à bas ta maison, détourne-toi de tes biens pour te sauver la vie . Construit un grand bateau selon l'épure que j'ai tracée sur le sol. Cette embarcation aura forme équilatérale de 60 mètres de coté (120 coudées). Le bateau sera entièrement clos et toituré solidement. Que son calfatage soit épais et résistant. Tu appelleras ton vaisseau Sauve -Vie. Après y avoir chargé ton froment, tes biens, tes richesses, embarques-y ta femme, ta famille, ta parenté et tes ouvriers ainsi que des animaux sauvages, grands et petits, et des oiseaux du ciel ». Supersage n'avait que 7 jours pour construire Sauve-Vie.

C-Les siens et les animaux venaient juste d'embarquer quand un vent furieux rompit les amarres et libéra le bateau. Alors le soubassement de la terre se décolla. Les étoiles elles-mêmes furent déplacées. De profondes ténèbres cachèrent le soleil. Le fracas du Déluge épouvanta les dieux eux-mêmes, pourtant tous réfugiés en la demeure céleste d 'ANOU. ENKI blême de colère vit ses enfants emportés par les eaux. NINTU la déesse mère éclata en sanglots :" Comment ai-je pu dans l'assemblée des dieux laisser prendre cette décision finale ? C'est ENLIL qui par un discours habile, a rendu vaines mes paroles ".

D-Au bout de 7 jours, le vent se calma, le bateau cessa d'être ballotté. Supersage lâcha une colombe, elle revint, ne sachant où se poser. Il lâcha une hirondelle qui revint également. Enfin il lâcha un corbeau qui ne revint pas. Alors Supersage lâcha tous les oiseaux.
E-Lorsque les eaux se furent retirées du haut de la montagne, Supersage débarqua et prépara un banquet à la gloire d'ENKI, le dieu ingénieux qui l'avait sauvé. L'odeur de la bonne chère attira également les grands dieux, qui, en l'absence des hommes, n'avaient ni bu ni mangé pendant tout ce temps. On peut supposer qu'ils n'en avaient pas vraiment besoin pour vivre, mais que ça leur manquait quand même. ENLIL voyant alors le bateau, entre en colère : « Nous les grands dieux nous avions prêté serment, d'où vient alors qu'un homme ait échappé à la destruction ? ». ENKI : " Oui, j'ai fait cela contre votre volonté à tous, j'ai sauvé ATRAHASIS. Calme-toi ENLIL, si tu as pu manger et te régaler, c'est bien grâce à cet homme. Grâce à lui la race humaine peut être sauvée". NINTU la déesse mère prit alors la parole : « ENLIL, tes solutions sont trop définitives. Trouvons un moyen terme. Afin que la descendance de Supersage ne perturbe plus les dieux, ENKI l'ingénieux doit bien avoir une solution ".
ENKI : " O ! Divine Matrice, nous avons donné aux hommes presque l'immortalité, c'était inconsidéré. Toi MAMMI, qui arrête les destins, impose donc aux hommes la mort pour qu'un équilibre s'installe. Afin que chez eux, outre les femmes fécondes, il y ait maintenant les infécondes, afin que chez eux sévisse la Démone  Eteigneuse  pour ravir les bébés aux genoux de leurs mères ". ENLIL approuva : " C'est entendu. Ce fut une erreur de vouloir les exterminer. Mais que les hommes ne vivent pas au delà de 120 années, afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances. Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous ! Veillons à ce que les hommes ne s'installent jamais dans l'allégresse. Surveillons de près leur prolifération, leur prospérité et leur joie de vivre. Et pour cela, QUE CHEZ LES HOMMES UN TEMPS DE MALHEUR SUCCEDE TOUJOURS A UNE ERE DE BIEN ETRE ".
Extrait du Mythe de l’Atrahasis, traduction d’après J. Bottero et S.N. Kramer, Lorsque les Dieux faisaient l’homme. Texte sumérien, XVIIIème s. avant JC ).

 

Interprétation

Le grand bateau de forme équilatérale de 120 coudées de côté  appelé « Sauve- Vie » que doit construire « Supersage » en 7 jours selon les instructions de : « ENKI en songe, prévint ATRAHASIS, le Supersage, un homme de bien qui avait toujours mérité sa confiance » devra contenir lui-même, sa parenté et des animaux.

« Au bout de 7 jours le vent se calma. »

« Enki » pris une décision, à savoir que les hommes ne vivront pas au-delà de 120 ans.

 Pourquoi ?

« afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances. Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous ! »

 Calculons

Valeur numérique du grand bateau : 120*120*120 = 1 728 000.

Pour ce genre de calcul nous ne tenons pas compte de l’unité coudée.

Convertissons : 1 728 000 = 1 728*10*10*10 = 1 728*10/5*10/5*10/5 = 1 728*2*2*2 = 1728*8 = 13 824.

Cette valeur correspond à celle attribuée à Jérusalem céleste d’Apocalypse de Jean.

« Supersage » construit en 7 jours.

Souvenons-nous de Genèse : ce jour est 1 jour-année de valeur 576.

7*576 = 4 032  soit la 1ère semaine de Daniel.

« Au bout de 7 jours le vent se calme. »

7*576 = 4 032 soit la 2ème semaine de Daniel dans la quelle nous nous trouvons.

Ce grand bateau ou Jérusalem céleste ne doit paraître qu’au temps de la fin quand les jours de l’homme seront passés soit 120 ans ou 120*576 = 69 120 et après conversion : 6912*10 = 6912*10/5 = 6912*2 = 13 824.

Les jours de l’homme s’arrêteront quand Jérusalem céleste paraîtra   permettant le voyage des Enfants de Dieu en retour.

Le Déluge selon Gilgamesh (Nouveau Dictionnaire Biblique, édition de 1988) :

L’épopée a été écrite sur 12 tablettes. La 11ème relate le déluge.

« Gilgamesh était roi d’Uruk (Erech). A la mort de son ami Engidu, le roi chercha un moyen de le rappeler à la vie. Sachant qu’Ut-napishtim, survivant du déluge, avait atteint l’immortalité, il partit avec Ur-Shanabi, le pilote d’Ut-napishtim, et traversa la mer en 3 jours, ce qui exigeait d’ordinaire un mois et demi. Gilgamesh demanda à Ut-napishtim comment il avait obtenu l’immortalité ; leur conversation rapporte l’histoire du déluge. Les dieux avaient résolu d’infliger un déluge à la ville de Shuruppak, située sur l’Euphrate. Ea, divinité de la sagesse, proclama leur décision devant une cabane de roseau : Ô cabane de roseau, cabane de roseau, ô mur, mur, ô cabane de roseau, écoute, ô mur, sois attentif ! Ô homme Shuruppak, fils d’Ubar-Tutu, démolis ta maison, bâtis un navire, abandonne tes biens, penses à ta vie…

Ut-napishtim était alors, semble-t-il, endormi dans la cabane, et eut un songe qui l’avertit. Il bâtit donc une nef en forme de cube, dont chacune des trois dimensions mesuraient 120 coudées ; ce bateau avait six étages ; il en divisa l’extérieur en sept parties et l’intérieur en neuf ; il l’enduisit de trois couches de bitume à l’extérieur et en mit autant à l’intérieur. On fit provision d’huile pour la consommation et pour les libations. Ut-napishtim remplit la nef d’or et d’argent ; il fit entrer dans le bateau sa famille, ses serviteurs, ses ouvriers, et les bêtes des champs.

Au temps marqué, le soir, une terrible tempête s’éleva. Ut-napishtim s’embarqua et ferma la porte. A l’aube parut à l’horizon un nuage noir où tonnait Adad. Tandis que certains dieux allaient avertir montagnards et riverains, la pluie tombait. Le déluge submergea les montagnes, les habitants du ciel ne reconnaissaient plus les humains. Les dieux s’effrayèrent : les dieux eurent peur du déluge, ils s’enfuirent, gagnèrent le ciel plus élevé ; les dieux se tapirent comme fait le chien, ils s’étendirent sous les murailles ; Ishtar cria comme une femme enceinte… les dieux baissèrent la tête et pleurèrent.

Le vent souffla six jours et six nuits, l’ouragan submergea le pays, mais diminua le septième jour. Ut-napishtim dit : Je regardai la mer, elle avait cessé de mugir, et toute l’humanité était devenue de l’argile. Puis il ouvrit la fenêtre et regarda dans tous les sens. Douze jours plus tard une île apparut ; le bateau s’arrêta finalement sur le mont Nisir.

Sept jours après, Ut-napishtim lâcha une colombe qui revint ; puis une hirondelle, qui revint aussi. Enfin il libéra un corbeau. A ce propos, il dit : Le corbeau sortit, vit les eaux s’abaisser ; il se posa, pataugea, croassa, ne revint pas.

Ut-napishtim expédia ensuite aux quatre points cardinaux tout ce qui était dans l’arche et fit un sacrifice au sommet d’une montagne. Il disposa les vases du sacrifice en rang de sept et amoncela derrière eux des roseaux, du bois de cèdre, des rameaux de myrte. Les dieux furent satisfaits, car Ut-napishtim dit : Les dieux respirèrent l’arôme, les dieux humèrent la douce saveur, les dieux s’assemblèrent autour du sacrifice comme des mouches. Les dieux, semble-t-il, n’approuvèrent finalement pas le déluge ; Ishtar dit d’Enlil : Il manqua de sagesse ; il envoya le déluge, et dénombra mon peuple pour le détruire. Ea dit à Enlil : Comment as-tu pu, subitement, envoyer un déluge ? Que le poids de son péché pèse sur le coupable, que le pécheur soit chargé de son méfait ; soit patient, n’envoie pas le déluge, aie pitié ! Que les hommes ne périssent pas ! Ea, descendu sur le bateau, fit comparaître Ut-napishtim et son épouse. Il les bénit et leur octroya l’immortalité. »

Après le déluge, nous atteindrons l’immortalité. Il s’agit d’une information très importante qui permet de situer le déluge dans l’histoire de l’Esprit. Nous parlons d’un voyage, d’un transfert.

3 jours au lieu de 45 (un mois et demi = 30+15).

Il s’agit d’un jour année = 576.

3 jours = 3*576 = 1 728 ou 144*12. Nous retrouvons « Je suis l’alpha et l’oméga. » de notre Seigneur Jésus Christ. Le chemin est celui de Jésus. Il est sûr.

45 jours

Convertissons : 45/5 = 9 ou 4*10/5 + 5/5 = 4*2 + 1 = 8+ 1 = 9

9 jours = 9*576 = 5184 ou 3*1728.

3 jours au lieu de 9 jours.

« Ut-napishtim était alors, semble-t-il, endormi dans la cabane, et eut un songe qui l’avertit. Il bâtit donc une nef en forme de cube, dont chacune des trois dimensions mesuraient 120 coudées ; ce bateau avait six étages ; il en divisa l’extérieur en sept parties et l’intérieur en neuf ; »  

120*120*120 = 1728000

Convertissons :

1728*10/5*10/5*10/5 = 1728*8 = 13 824 = valeur numérique de Jérusalem céleste.

L’intérieur est divisé en 9 parties.

1728000/9 = 192000

Convertissons :

192*10/5*10/5*10/5 = 192*8 = 1 536

192000/125= 1536 = 3*512

3*512*9 = 27*512 = 13 824 soit :

Apocalypse de Jean – chapitre 21 – La nouvelle  Jérusalem

«………. Elle avait une haute et grande muraille. Elle avait 12 portes, et sur les portes 12 anges, et des noms écrits, ceux des 12 tribus des fils d’Israël : à l’orient 3 portes, au nord 3 portes, au midi 3 portes, et à l’occident 3 portes. La muraille de la ville avait 12 fondements, et sur eux le 12 noms des 12 apôtres de l’agneau ……Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d’or, afin de mesurer la ville, ses portes,  et la muraille. La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau et trouva 12 000 stades ; la longueur , la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva 144 coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. »

La ville mesure 12 000 stades. Occultons l’unité.

Si nous considérons 12 000 comme une expression binaire, écrivons la correspondance suivante en binaire : 1100 000 ou 1100 (binaire) = 12,  entier naturel

1100 000 en binaire correspond à 96 décimal ou 12*8 = 96 puisque 1000 = 8.

En mesure biblique : 12 000 = 12*10*10*10

Convertissons : 12*10/5*10/5*10/5 = 12*2*2*2 = 96

Le côté d’un carré représentant la ville vaut : 96/4 = 24 et chaque porte vaut : 24/3 = 8

La longueur, la largeur et la hauteur sont égales. Nous avons un cube de 24 de côté.

Le volume est de 24*24*24 = 13 824

Nous pouvons considérer que verticalement nous retrouvons aussi les 3 portes et donc globalement dans le cube nous avons 3*3*3 = 27 cubes de 8*8*8 =512 et  27*512 =13824.

Le bateau a 6 étages soit 120/6 = 20 ou après conversion 2*10/5 = 2*2 = 4 ou 3 étages de 8.

Il s’agit d’un cube.

3*8*3*8*3*8 = 27*512

1536*9 = 13 824 = valeur numérique de Jérusalem céleste.

Mais 1728000/45 = 38400

Convertissons :

384*10/5*10/5 = 384*2*2 = 384*4 = 1 536.

L’extérieur est divisé en 7 parties. Il s’agit du monde qui n’est pas de la même dimension que celle de l’Arche.

7*576 =  4 032. Dans ce cas la 2ème et dernière semaine de Daniel.

Nous comprenons une fois de plus que Jérusalem céleste paraîtra aux temps de la fin. Le déluge est donc une opération pour l’Esprit en retour.

« Douze jours plus tard une île apparait»

12 = 10 + 2

Convertissons : 10/5+2 = 2+2 = 4

1 jour = 1 jour- année = 576

4*576 = 2 304 valeur numérique de l’Ile.

Ezéchiel : « 6- Comme propriété de la ville vous destinerez cinq mille cannes en largeur et vingt-cinq mille en longueur, parallèlement à la portion sainte prélevée ; ce sera pour toute la maison d’Israël. »

1 canne = 6 grandes coudées      5000*6 = 30 000      25 000*6 = 150 000

150 000 * 30 000 = 4 500 000 000

4 500 000 000 / 59 = 2 304

Sept jours après le corbeau ne revint pas.

Nous nous trouvons dans la matérialité par le corbeau soit 7*576 = 4 032.

« Ut-napishtim expédia ensuite aux quatre points cardinaux tout ce qui était dans l’arche »

N’est-ce pas une préfiguration de :

Genèse

« 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras »

Arche de Noé

Genèse 6 :3-7 : 6:3

« Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »  

1 an = valeur numérique 360

 = 120*360 = 43200 jours, (1 jour = 1000)  alors 43200*1000 = 43 200 000 =  432*10*10*10*10*10  soit après conversion 432*10/5*10/5*10/5*10/5*10/5 = 43 200 000 /55 = 43 200 000/3 125  ou 432*2*2*2*2*2 = 432*32 = 13 824 ou 120*576

Matthieu

« 24:36 Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

24:37 Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme.

24:38 Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche;

24:39 et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. »

Rappelons que le Fils de l’homme est celui à qui est donné le royaume de Dieu.

Se penchant alors sur Sa création, Dieu la voit emplie de violence et de haine, du fait des créatures de la Terre. Sans véritable guide spirituel, la Terre s ‘est alors remplie de mal, s’est éloignée de Dieu, d'où la décision divine.  Dieu décide alors de sanctifier le monde, de séparer le pur de l’impur par le  déluge.

Noé était âgé de 500 ans quand il reçut de Dieu l'ordre de construire l'arche(Genèse5:32)

Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet.

Enfin, 100 ans plus tard, à l'âge de 600 ans, Noé reçut l'ordre de rentrer dans l'arche achevée avec sa famille (Genèse 7:6).

Il avait 500 ans quand Dieu lui donna l’ordre de construire l’Arche soit :

500*360*1000 = 180 000 000 = 180 000*8 = 1440 000 = 1440*8 = 11520

Noé disposa de 100 ans  accordés par Dieu pour construire l’Arche soit :

100*360*1000 = 36 000 000= 36000*8= 288 000=288*8= 2 304.

Nous réduisons deux fois dans les calculs. Pour additionner deux valeurs (500 et 100) et pour rester sur le même niveau de conversion à savoir 2 conversions, nous prenons le nombre de la plus petite conversion commune aux deux nombres qui est celle de 100 et qui nous donne 2304,  2304 qui ne se termine pas par 5 ou 0.

Noé a donc 600 ans en entrant dans l’Arche soit 500+100 = 600 = 11 520 + 2 304 = 13 824

Ou 600*360*1000 = 216 000 000 = 216000000/56 = 13 824

13 824 = nombre des jours de l’homme pour Dieu.

600*576 = 345600 = 3456*10/5*10/5 = 3456*4= 13 824.

« 9:28 Noé vécut, après le déluge, trois cent cinquante ans.

9:29 Tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans; puis il mourut ».

350 ans = 350*360*1000 = 126 000 000 = 126 000 000/568 064  = 2 semaines de Daniel de 7 ans  = 7ans*2 = 14 ans = 14*576 = 8 064 , une semaine = 8 064/2 = 4 032 et ½ semaine = 4 032 / 2 = 2 016 = 3,5ans*576 soit 1 temps, des temps et la moitié d’un temps.

950 – 350 = 600 ans, l’âge de Noé quand il est entré dans l’Arche.

950*576 = 547 200 = 547 200/52 = 21 888

Nous savons que 600 ans = 13 824

350 ans = 350*576 = 201600 = 201600/52 = 8 064 = les deux  semaines qui valent les 70 semaines de Daniel.

21 888 – 13 824 = 8 064.

Noé, entre dans son Arche quand les jours de l’homme auront permis à l’Esprit de Dieu d’intégrer Jérusalem céleste. Le déluge commence. Noé s’approche de Jérusalem. 7 jours après, les eaux du déluge sont sur la terre : 7*576 =  4 032 Le déluge est terminé. Nous parlons de semaine d’année. Une semaine d’année vaut 7 ans ou le 7ème jour ou 7*576.

Genèse : « 7:6 Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d'eaux fut sur la terre.

7:7 Et Noé entra dans l'arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge……….

7:10 Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. »

L’unité employée pour 600 ans est le jour-année = 576.

600*576 = 345 600 = 345600/5213 824, qui est la valeur numérique attribuée à Jérusalem céleste.

Noé, entre dans son Arche quand les jours de l’homme auront permis à l’Esprit de Dieu de pouvoir intégrer Jérusalem céleste. Le déluge commence.

7 jours après, les eaux du déluge sont sur la terre : 7*576 =  4 032.

Nous parlons de semaine d’année. Une semaine d’année vaut 7 ans ou le 7ème jour ou 7*576.

« 7:23 Tous les êtres qui étaient sur la face de la terre furent exterminés, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel: ils furent exterminés de la terre. Il ne resta que Noé, et ce qui était avec lui dans l'arche.

7:24 Les eaux furent grosses sur la terre pendant cent cinquante jours.

8:2 Les sources de l'abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie ne tomba plus du ciel.

8:3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, s'en allant et s'éloignant, et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours…… »

150 jours qui correspondent à la création valent les 6 jours de Genèse, soit :

150 = 15*10/5 = 15*2 = 30 = 3*10 = 3*10/5 = 3*2 = 6

150*8 =  1200 = 12*10*10

1200/5*5= 48

 150*72 = 108*10*10

10800/5*5 = 432

150*576 = 864*10*10

86400/5*5 = 3456

Genèse : « 9:28 Noé vécut, après le déluge, trois cent cinquante ans.

9:29 Tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans; puis il mourut ».

950 – 350 = 600 ans, l’âge de Noé quand il est entré dans l’Arche.

950*576 = 547 200 = 547 200/52 = 21 888

Nous savons que 600 ans = 13 824

350 ans = 350*576 = 201600 = 201600/52 = 8 064 = les deux  semaines qui valent les 70 semaines de Daniel. En effet : 70 = 7*10 = 7*10/5 = 7*2 = 14 jours ou 14*576 = 8 064.

21 88813 824 = 8 064.

Genèse ( 6, 13-16 )

« Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute  chair est arrêtée par  de vers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais –toi une arche de bois de Gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. Voici comment tu la feras : l’arche aura trois  cents (300) coudées de longueur, cinquante (50) coudées de largeur et trente (30) coudées de hauteurs. Tu feras à l’arche une fenêtre, que tu réduiras à  une ( 1 ) coudée en haut ; tu établiras une porte sur le côté de l’arche ; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième. Et moi, je vais faire venir le déluge d’eau sur la terre, pour détruire ………. »

Volume de l’arche :  144  

Vérifions avec les mesures bibliques :

 300*50*30 = 450 000 et 450 000 / 5*5*5*5*5 = 450 000 / 3125 = 144 

 Ou 12*2*6 = 144

Valeur numérique de l’Arche de Noé = 144

Les termes, linéaire, surface et volume illustrent la compréhension.

Apocalypse : « 21:17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. »  Direction de propagation de l’onde comparée à une grande et haute muraille ( verticalité) dont la hauteur ( 144 coudées)  donne la vitesse angulaire et la fréquence ( 12Hz).

 Il s’agit d’une mesure d’homme, de physique qui ne peut pas s’appliquer à l’homme matière mais seulement à l’Esprit du voyageur qu’il héberge, avec lequel il fusionne.

144 coudées = 144*0,5236 = 75,3984= 24*3,1416 = 24* ח 

Ω = 2π.f     =  6,2832*12  = 75,3984

1 coudée = 3,1416 /6 = 0,5236 mais π = 6 coudées.  1 coudée = π/6

Pour la mesure d’ange ou celle du Livre de la Parole,  π est donc égal à 6 sans tenir compte de l’unité ce qui donne dans le calcul :        1 coudée = 6/6 = 1, raison pour laquelle dans les calculs nous ne prenons pas en compte l’unité coudée puisqu’elle est égale à 1 dans la dimension biblique.

144 coudées = 144*0,5236 =    75,3984,   mesure d’homme

144* 6/6        = 144*1          = 144 = 24*6 , mesure d’ange.

Ω = 2π.f     =  6,2832*12  = 75,3984

Remplaçons π de la formule par 6, 2π= 2*6 = 12,

le résultat est :

12*12 = 144, mesure d’ange est également la valeur numérique attribuée à l’Arche de Noé.

Apocalypse :

1:8 Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

« 21:6 Et il me dit: C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement. »

« Je suis l’alpha et l’oméga »

L’Arche de Noé est donc cette fréquence de rafraîchissement (144) qui permet un bon transfert (12). Noé meurt à la fin de la deuxième semaine. Dieu a réintégré tous ses enfants. C’est terminé, il est mis fin au processus. Qu’adviendra-t-il après ? Seul Dieu sait.

Ecclésiaste     (3- 19,22)

 « Le sort des Hommes et le sort de la bête sont identiques : comme meurt l’un ainsi meurt l’autre …La supériorité de l’Homme sur la bête est nulle car tout est vanité.  Tout s’en va vers un même lieu : tout vient de la poussière, tout s’en retourne à la poussière. »         

Est-ce du plagia ?Je dirai une transmission.