0502090045-51

Genèse

« 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme………. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut lesixième jour.

 2:2 Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite.

2:3Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant.

2:4 Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés. Lorsque l'Eternel Dieu fit une terre et des cieux,

2:5 aucun arbuste des champs n'était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore: car l'Eternel Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait point d'homme pour cultiver le sol.2:6 Mais une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol. »

L’homme terrestre de chair, n’était pas encore fait.

« 2:7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. 2:8 Puis l'Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. »

Enoch : « Eux (les hommes), ils ont été créés pour mourir. Voilà pourquoi je leur ai donné des femmes, afin qu’ils cohabitent avec elles, qu’ils engendrent des enfants qui perpétuent leur race sur la terre. »

« Du ciel il pleut sur la pierre dans la terre » S.I

 6 :3 « Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »

 

CATECHISME POUR LES APPRENTIS - rituel de Stricte Observance-

 

Capture302

Sommes – nous des constructeurs ? Sommes- nous capables d’apprendre ?

Qui peut le dire ? Mes frères et sœurs, certes, mais plus sûrement mes compagnons, je dirai de service ou « le guide inconnu » qui conduit le candidat à la cérémonie de  réception de l’apprenti. Eux seuls peuvent nous orienter sur le chemin de l’apprentissage. Nous sommes des apprentis, apprentis servants.

Apocalypse

« 6:11 Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux. »

« 19:10 Et je tombai à ses pieds pour l'adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie. »

« 22:9 Mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. »

J’ai été alors reçu dans un espace juste où le profane a été séparé du sacré où le pur a été séparé de l’impur, l’esprit de la matérialité. Cet espace est devenu parfait, complètement débarrassé de la bestialité, de l’iniquité, de la méchanceté, de la violence, de la prévarication, de l’illusion.

Je suis en potentialité, en espérance de vie, une tendance à exister. J’ai l’être-non être sans l’image. « Engageons-nous sur le chemin, travaillons, montrons notre sincérité, notre confiance et nous nous connaitrons par sa reconnaissance. »S.I

 

Capture303

 

Nous avons à faire à des mesures sans dimension, sans unité. Notre loge est un carré long. Elle a une longueur, une largeur et une hauteur.

« La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau et trouva 12 000 stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva 144 coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. »  La Nouvelle Jérusalem céleste - Apocalypse

Un carré long est un carré qui s’est dissocié en 2 carrés identiques. Superposés, ils redonnent le carré origine. Ne parlons-nous pas de carrés entrelacés ? Ne parlons- nous pas d’images entrelacées ? Nous sommes dans le Temple de Salomon. Le Tapis de Loge qui a la forme d’un carré long est à l’effigie du Temple de Salomon, à son image.

Longueur et largeurs sont identiques : du soleil à la lune, de l’Orient à l’Occident. On parle de la lumière, de sa présence. Après mesure dans Apocalypse, la hauteur est identique à la longueur et à  la largeur. Nous nous situons  avant la mesure de la Ville.

De quelle hauteur  s’agit-il ? Aucune  allusion au soleil et à la lune.

S’agirait-il de la frontière qui nous sépare de  la Cité construite au dessus des nuages : la Jérusalem céleste.

Le carré correspond donc à l’Arche de l’Alliance avec Dieu, arche par laquelle transfert la lumière.

Apocalypse

« 11:19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle. » 

L’Arche de l’Alliance se trouve dans le Saint des Saints du Temple de Salomon.

La loge est la dimension où l’illumination a lieu, la dimension où la Parole de Dieu, portée par la lumière brise le silence pour s’implanter en nous. Le Temple est le lieu où apparait la lumière.

Bernard de Clairvaux définissait Dieu en ces termes : « La longueur, la largeur, la hauteur et la profondeur. Parler de longueur, largeur, hauteur et profondeur, toutes des dimensions géométriques, semble décalé. Pas forcément, par cette définition, ne figure t-il pas l’immensité de la Création, du cosmos, indifférencié, prééminence de l’Esprit que, si non, des unités biologiques viendraient emprisonner dans la forme ? En effet comment accéder à la connaissance si nous n’abolissons pas momentanément tous les repères spatiaux et temporels. Cependant cette profondeur intrigue. Elle pourrait représenter une caractéristique structurelle des trois autres. Elle leur est associée. Ne serait-ce pas le temps, l’éternité ? Alors, Dieu, l’Etre, « Je suis », devient « je suis », c'est-à-dire « Je suis, je suis », YHWH, Celui qui est.

 Capture304

Elle est fondée sur le nombre 3. Je dis bien nombre car le 3 est d’une très grande qualité. Le 3 est à l’origine  de la qualité primordiale d’un signal ou symboliquement du niveau sonore de la Parole de Celui qui est portée par la lumière (onde cérébrale de 12Hz). Il ne s’agit pas de la transmission « d’une influence spirituelle » mais d’un transfert d’informations. Nous connaissons à présent la destination de ce transfert.

La première parole de Dieu dans le livre de la Genèse dit : « Que la lumière soit ! » Or, il ne peut s’agir de la lumière optique, puisque le soleil est créé seulement au 4ème jour. Il s’agit de quelque chose de plus profond. Il s’agit de la lumière de Dieu, de quelque chose de lumineux, qui remplit toute la création, qui pourrait être l’Esprit de Dieu. 

D’où vient la lumière ?

Evangile de Thomas

« Mais moi(Jésus) je m’émerveille de ceci :

Comment cet Etre qui Est 

Peut-il habiter ce néant. »

 Genèse

« 1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. »

1:2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.  

1:3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. »

L’Esprit de Dieu se mouvait au dessus des EAUX.

Dieu sépara les EAUX  par une étendue qu’Il appela Ciel.

De l’eau située en dessous du ciel, Il fit apparaitre le sec ou la terre et de l’eau restante les océans.

Que penser de l’Eau située au dessus du Ciel ? Ne s’agirait-il pas d’une autre Création ? La seule en vérité qui se doit d’exister ? Le CIEL ou Céleste,

« Le  NOM du croyant que seul connait Celui qui est, est dans le CIEL avec tout se qui s’y trouve, alors que le prénom est sur la terre avec tout ce qui s’y apparente. » S.I

Le verbe créer dans le texte hébreu de la genèse, est conjugué au mode de l’accompli. Cela  signifie que le monde a été créé, il est encore créé aujourd’hui, et il continuera à être créé jusqu’à son accomplissement. La création, n’est pas un acte passé, lancé une fois pour toutes, c’est un acte continue jusqu’à son achèvement. Qui est le Créateur et qui restera toujours Maître de Sa Création, si ce n’est Celui qui est.

Cependant, grand danger « L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple. » S.I

1 jour vaut 8  

En Genèse, 6 jours ont été nécessaires. 

Au total il aura fallu 6*1000 = 6000

Nous avons une valeur binaire-décimale base10 de 6000.

 

Capture305

Convertissons 1000, base 10 en base 2

10/5*10/5*10/5 = 2*2*2 = 8

1000 est également l’expression binaire de 8, ce qui donne comme résultat 6*8 = 48

ou (6 = 110 expression binaire) * 1000 = 110 000 expression binaire de 48.

Capture306

 

6 correspond en décibel à la valeur de la qualité du signal d’1 bit, d’une information.

En multipliant par 8, nous calculons pour 1 octet ou 8 bits, quantité standard utilisée pour les transferts par paquet de 8 informations (0,1).

Le résultat de 6 jours est donc 48 décibels  (mesure sans dimension) =  la qualité du signal d’1 octet.

Nous pouvons aller plus avant.

Genèse

« 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. »

48/4 = 12,  la lumière qui se repend dans les 4 directions du Jardin qu’est la Terre.

Il s’agit de la lumière de Dieu, de quelque chose de lumineux, qui remplit toute la création, qui pourrait être l’Esprit de Dieu.

Où va la lumière ?

Genèse :« Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »  

La lumière correspondant à l’onde cérébrale 12 Hz est bien une confirmation. La lumière porte la Parole de Celui qui est. Elle s’implante en nous pour que naisse « le fils de l’homme ».

Evangile de marie- madeleine

« Car c’est à l’intérieur de vous que se trouve le fils de l’homme ; allez à lui, ceux qui le cherchent le trouve. »

Evangile de Thomas

« Saint Pierre lui disait :

Que marie sorte de parmi nous ;

Par ce que les femmes ne sont pas dignes de la Vie.

Jésus répondit :

Voici que je la guiderai,

A fin de la faire homme ;

Elle deviendra, elle aussi,

Un souffle vivant semblable à vous, hommes.

Toute femme qui se fera homme ;

Entrera dans le royaume de Dieu. »

« Ce qui est folie pour les hommes est sagesse pour Dieu. »

« Ne nous élevons pas par nous même, ca c’est vouloir se faire à son image. Soyons humble. »

Qu’est ce que la Sagesse ?

Jacques

« 3:17 La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d'hypocrisie. »

Souvenons- nous.

Quelles sont  les attributs de l’Amour pour Paul ?

« L’Amour  est patient,  plein de bonté;  n'est point envieux;  ne se vante point,  ne s'enfle point d'orgueil, ne fait rien de malhonnête, ne cherche point son intérêt,  ne s'irrite point,  ne soupçonne point le mal, ne se réjouit point de l'injustice, mais  se réjouit de la vérité Il excuse tout,  croit tout,  espère tout,  supporte tout. L’Amour ne périt jamais. » 

 

1:1 Proverbes de Salomon, fils de David, roi d'Israël,

« 1:2 Pour connaître la sagesse et l'instruction,

Pour comprendre les paroles de l'intelligence;

1:3 Pour recevoir des leçons de bon sens,

De justice, d'équité et de droiture;

1:4 Pour donner aux simples du discernement,

Au jeune homme de la connaissance et de la réflexion.

1:5 Que le sage écoute, et il augmentera son savoir,

Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté,

1:6 Pour saisir le sens d'un proverbe ou d'une énigme,

Des paroles des sages et de leurs sentences.

1:7 La crainte de l'Eternel est le commencement de la science;

Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction. »

« 2:1 Mon fils, si tu reçois mes paroles,

Et si tu gardes avec toi mes préceptes,

2:2 Si tu rends ton oreille attentive à la sagesse,

Et si tu inclines ton cœur à l'intelligence;

2:3 Oui, si tu appelles la sagesse,

Et si tu élèves ta voix vers l'intelligence,

2:4 Si tu la cherches comme l'argent,

Si tu la poursuis comme un trésor,

2:5 Alors tu comprendras la crainte de l'Eternel,

Et tu trouveras la connaissance de Dieu.

2:6 Car l'Eternel donne la sagesse;

De sa bouche sortent la connaissance et l'intelligence;

2:7 Il tient en réserve le salut pour les hommes droits,

Un bouclier pour ceux qui marchent dans l'intégrité,

2:8 En protégeant les sentiers de la justice

Et en gardant la voie de ses fidèles.

2:9 Alors tu comprendras la justice, l'équité,

La droiture, toutes les routes qui mènent au bien.

2:10 Car la sagesse viendra dans ton cœur,

Et la connaissance fera les délices de ton âme;

2:11 La réflexion veillera sur toi,

L'intelligence te gardera,

2:12 Pour te délivrer de la voie du mal, »

« 9:10 Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Eternel;

Et la science des saints, c'est l'intelligence. »……………………….

« 11:2 Quand vient l'orgueil, vient aussi l'ignominie;

Mais la sagesse est avec les humbles. »

Qu’est ce que la Beauté ?

La beauté nait de l’harmonie. Elle est l’œuvre  de Celui qui est. La création  nous dit la grandeur, la beauté de Celui qui est. Dans le récit du Ch. 1 de la Genèse, il est dit à la fin de chaque étape créatrice : « Et Dieu vit que cela était bon. » On traduit usuellement par bon, mais le mot hébreu tov signifie à la fois bon et beau. Tov, c’est donc inséparablement bon et beau.

De quelle création s’agit- il ?

On nous parle de la création de Celui qui est, de celle de l’homme qu’il fait à l’image de celle de Dieu, uniquement d’elle. Cette création il la « fait tomber dans un profond sommeil. »

Genèse

«1:26 Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

« 2:21 Alors l'Eternel Dieufit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.2:22 L'Eternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. »

Quelle est la mission de l’Ordre ?

N’est ce pas de conduire l’homme endormi vers l’éveil ? N'est ce pas révéler?

Que nous dit Marie- madeleine ?

Le fils de l’homme est en nous, homme de chair qui a été créé pour mourir.

Que nous dit Jésus ?

Jean

« :23 Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. »

Jésus est le fils de Dieu incarné. Les prémices des créatures de Dieu incarnées deviennent les fils de l’homme porteur de  l’image accordée selon leur foi lorsqu’elles sont éveillées. 

Nous devons obtenir une image, je dirai un état, le seul compatible pour intégrer le « royaume de Dieu » qui n’est pas de ce monde. Cet état se détache du corps, du moi, qui s’effondre dans la poussière. Cet état n’a pas besoin de la matière pour support. On l’appelle image.

Que fait Jésus ?

Jean

« 3:6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. »

« 3:13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. »

« 19:30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit. »

Jésus rend son esprit. Il n’est pas image. Il est lumière. Il est l’envoyé Suprême. 

Le rituel nous indique que « le pavé mosaïque est le symbole de la beauté qui par sa très grande  simplicité n’est pas loin de la régularité », régularité donnée par ailleurs par le compas et la règle. Le pavé mosaïque participe donc au processus créatif.

« Etre en quadrature, c’est être de même surface. »

Pour « aller » de la surface du cercle inscrivant le triangle équilatéral à celui inscrivant le carré, il « suffit » de multiplier la surface du premier par 1,5 pour obtenir la surface du 2ème. Les côtés des deux figures : triangle et carré sont de même mesure.

Que comprendre ?

Après opération, c’est par le cercle supportant le triangle équilatéral, symbole de la lumière que cette dernière entre dans le cercle supportant le carré. La lumière voyage  du triangle au carré, au carré de Jérusalem céleste, l’Arche de l’Alliance avec Dieu pour se répandre dans le monde.

Maintenant, de la surface d’un cercle donné inscrivant un carré, nous pouvons tracer le côté d’un  carré de surface identique au cercle. Opérons sur le  carré  par son coefficient transcendant π/2 et le carré disparaît pour devenir par sa surface identique au cercle qui l’inscrit.

Ce qui donne : C²*π/2 =π.r² .

Cette formule implique que 2*r² = c² et que c = r * √2

Le carré devient cercle par sa surface. Nous devons être le cercle pour entrer dans le carré. Le carré nous « absorbe » en devenant lui même cercle de même mesure que celui que nous représentons pour nous indiquer le sens du déplacement.  N’est ce pas le carré de Jérusalem céleste, carré qui représente l’Arche de l’Alliance avec Dieu qui mène à la Ville.

Livre de la Sagesse - Chapitre 13

« 01 Ils sont foncièrement insensés, tous ces hommes qui en sont venus à ignorer Dieu :à partir de ce qu'ils voient de bon, ils n'ont pas été capables de connaître Celui qui est ;en examinant ses oeuvres, ils n'ont pas reconnu l'Artisan.

02 Mais c'est le feu, le vent, la brise légère, la ronde des étoiles, la violence des flots, les luminaires du ciel, gouverneurs du monde, qu'ils ont regardés comme des dieux.

03 S'ils les ont pris pour des dieux à cause de la beauté qui les a charmés, ils doivent savoir combien le Maître de ces choses leur est supérieur, car l'Auteur même de la beauté est leur créateur. »

Celui qui est, mon Seigneur et Maître pour le croyant que je suis, crée l’homme de Sa Dimension à Son Image, à Sa Ressemblance selon Sa Volonté.

Qu’est ce que la force ?

Habakuk, le prophète a dit (Chapitre 3 Verset 19) : « L’Eternel, le Seigneur est ma force. »,

Esaïe ( Ch.30 V15) :

« Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : c’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force. »

C’est dans la paix et dans la foi que nous irons à la rencontre de Celui qui est, notre force.

Jakin, la blanche, la colonne du Temple de Salomon qui ne soutient rien, se trouve sur le tapis de loge à la gauche de la porte d’entrée fermée du Temple. Elle est  la colonne de l’apprenti. Elle est le pilier de la force.

Cette colonne se situe-t-elle vraiment à gauche ?

Tout est dirigé par rapport au Vénérable Maître qui se trouve à l’Orient. Dans ce cas la colonne Jakin se trouve bien à droite, comme il est écrit dans le Livre des Rois, quand il regarde le tapis de loge. Par ailleurs précisons que le Vénérable Maître dans ce rituel, devrait entrer dans la « loge » qui n’est pas encore ouverte par l’Orient. Le Vénérable Maître oriente la Loge.

Exode

« 15-2L'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé. Il est mon Dieu: je le célèbrerai; Il est le Dieu de mon père: je l'exalterai. »

Esaï 12

«12- 1 Tu diras en ce jour-là :Je te loue, ô Eternel !Car tu as été irrité contre moi, Ta colère s’est apaisé, et tu m’as consolé.

12-2 Voici, Dieu est ma délivrance. Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien ; Car l’Eternel, l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges ; C’est lui qui m’a sauvé.

12-3 Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut,

12-4 Et vous direz en ce jour-là : Louez l’Eternel, invoquez son nom, Publiez ses œuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom !

12-5 Célébrez l’Eternel, car il a fait des choses magnifiques : Qu’elles soient connues par toute la terre !

12-6 Pousse des cris de joie et d’allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël. »

Nul besoin de rajouter autre chose.

« La Sagesse pour accomplir, »

« 2:6 Car l'Eternel donne la sagesse;

De sa bouche sortent la connaissance et l'intelligence; »

La Sagesse nous donne la compréhension, l’entendement.

« La Beauté pour décorer, »

La Beauté nous vêtit, nous habille, nous donne l’image, l’Etre observé.    

« La force pour porter, »

« L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges » 

La foi pour nous soutenir. La grâce pour nous affermir.

Capture307

Existe-t-il une signification profonde dans la présentation et le regroupement des outils par catégories distinctes? Il semble que oui.

S’agit-il d’une différence de dimension ou de niveau d’action ? Sont-ils complémentaires dans le résultat ? Décrivent-ils un processus ? Les décors résument-ils le déroulement du processus ?

Que fait le Vénérable Maître lors d’une cérémonie de  réception où le futur apprenti s’engage par la prestation d’un serment  devant « Dieu, créateur universel du monde entier » la main droite  posée sur la Bible , la main gauche tenant contre sa poitrine  la pointe d’un compas ?

Il donne trois fois un coup de maillet sur le compas.

Le Vénérable Maître fait référence à la lumière qui apparait le 1er jour de la création pour venir dans le monde éclairer les hommes.

La Bible, le Livre de la Parole est la source de la lumière.

Le maillet tenu par le Vénérable Maître, symbole du soleil, a le pouvoir de façonner l’apprenti qui a été reconnu digne par Celui qui est de recevoir la lumière que mesure le compas transmise par le cercle, symbole de la lumière.

Les apprentis sont « les prémisses des créatures de Dieu » comme le dit Jacques

Le profane est issu de la création physique, matérielle « Dieu créateur universel du monde entier » comme principe de création. L’enfant de Dieu ou le fils de l’homme est issu de la création céleste, celle de Celui qui est : « Je suis- je suis »,  « je suis celui qui suis » « Je suis ». Celui qui est, est Maître de toute éternité de Sa Création.

Celui qui est nous dit bien que dans la création universelle du monde entier, il est. N’est-ce pas merveilleux ? Il devient « je suis-Je suis. », Celui qui est. Dès lors, Il procède à Sa propre création, celle de l’homme à son image, selon Sa volonté.

Par l’équerre, mère du carré, signe de la soumission du Vénérable Maître à Celui qui est, l’apprenti, obéissant,  est construit selon ses directives, façonné pour être préparé à la vertu dans la vérité qui lui est enseignée. L’apprenti doit « apprendre à marcher à l’équerre » pour aller à la rencontre de Celui qui est.

Le ciseau, doigt de Dieu, de Ses Supérieurs, rayon de soleil, dessine l’image que Celui qui est donne selon Sa volonté  durant le temps imparti par le marteau.

L’hexagramme flamboyant, la lumière, emprunte le pavé mosaïque, le Saint des Saints, résidence de l’Arche de l’Alliance avec Dieu, pour transférer du soleil, nœud fait, à  la lune, nœud défait, la houppe dentelée.

 

Capture308

 

Nous comprenons maintenant pourquoi la Loge doit être juste et parfaite. Elle doit l’être par ce que 3, la Lumière qui n’est pas de ce monde éclaire dans un premier temps cet endroit purifié, une fois que le Temple ait été ouvert. La Lumière en finalité illumine en vérité les Esprits lorsque Celui qui est nous met dans cet état.

Sans lumières (celles de la raison)  et Lumière (celle du Verbe – de la Parole – Celle qui donne l’intelligence) la Loge est dans l’obscurité. Puis je rapprocher cette obscurité de celle « des chemins obscurs de la franc- maçonnerie » ?

Qu’est ce que le Temple ?

C’est quand la Lumière ou l’Esprit apparait.

Apocalypse

« 11:19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle. »

Qu’est ce que la Loge ?

C’est quand la Lumière ou l’Esprit « se fait chair ». Là, nous pouvons parler d’illumination.

L’illumination est donc le processus qui mène à l’apparition de la Lumière et à son action sur nous même puisque nous sommes la Loge.

3 grandes lumières – Le Soleil – la Lune – et les Etoiles. C’est le Soleil qui éclaire, qui dirige. Mais une seule en fait puisque le Soleil est à l’origine de tout.

A présent le V.M peut entrer et ouvrir la Loge par le 9 (12 portes Apocalypse) qui est la porte. La lumière ou l’Esprit apparait. « Le Temple de Dieu est ouvert. »Apocalypse.

Apocalypse

« « 21:12 Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d'Israël:

21:13 à l'orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l'occident trois portes. »

La valeur numérique est donnée par l’opération indiquée, à savoir le calcul de la surface, contrairement à celui de la Ville où il est indiqué le calcul d’un volume :

3 portes * 3 portes = 9 portes.

La porte est égale à 9.

Nous connaissons la valeur numérique attribuée à l’Arche de l’Alliance avec Dieu. Elle est de 576.

Les nombres répondent dans la Bible à la formule :

 10n / 5n   = 2n         -         10n = 5n*2n

Il s’agit d’une conversion d’une base 10 en base 2

24 correspond à la valeur numérique attribuée au côté de la Ville. (Périmètre Ville 12 000 – chaque côté 12 000/4 = 3000 – convertissons : 3000 : 3*1000 = 3*10/5*10/5*10/5 = 3*2*2*2 = 3*8 = 24)

576 (24*24) est une valeur numérique surfacique comme pour le 9 (3*3).

A présent nous pouvons associer la valeur numérique 9 à la valeur de l’Arche d’Alliance 576.

Elles décrivent le même concept : celui de l’Arche de l’Alliance avec Dieu qui apparaît en premier avant la Ville Sainte, Jérusalem céleste. Apocalypse

Le V.M déclare « La loge est ouverte. ».

Les sœurs et frères dégainent leurs épées. Epée qui est l’arme de l’Esprit, la lumière ; en fait la Parole de Celui qui est.

Nous sommes en Esprit et l’illumination peut avoir lieu.

Nous parlons toujours du Soleil, du Grand Architecte de l’Univers, je préfère Celui qui est puisque c’est Lui, Notre Seigneur et Maître qui nous a fait connaitre Son Nom. Nous parlons toujours de Son action.

« Qu’elle est la forme de votre Loge ? »

« Un carré long. »

Son rapport est 2 sur 1.  Soit 2. Nous avons à faire à un rapport.

Nous avons trois lumières. Soit 3.

2 et 3 sont associés. Grand mystère.

Comment passer du binaire au ternaire et du ternaire au quaternaire ?

Pour le 2.

Il correspond à un rapport de puissances, les puissances de Dieu. P1/P2  ou signal/bruit ou informations utiles-significatives/ informations inutiles-non significatives. En l’occurrence il vaut 2.

Que pouvons-nous calculer avec ce rapport de puissances 2 ?

Nous pouvons calculer sa qualité en db.

Pour le 3.

Le db est une unité de grandeur sans dimension définie comme 10 fois le logarithme décimal du rapport de 2 puissances. Signal/bruit

Notre rapport de puissance dans le cas présent est 2.

La formule nous donne 10log10(2) = 10*0,3 = 3 décibels.

Une qualité de signal de 1 bit est définie comme le double du logarithme binaire ou base 2 d’un rapport signal/bruit exactement égal à 2.

Nous sommes dans la théorie de l’information, du transfert d’informations.

Pour 1 bit contraction de binary digit ou chiffre binaire, bit qui est la plus petite partie, unité ou quantité de mémoire utilisable sur un ordinateur supportant 2 valeurs soit 0 ou 1, c’est le double, soit 2*10log10(2)= 20*0,3 = 6 db

Pour 6, quel serait le rapport de puissance ?

Il serait 4, notre fameux 4, à l’origine de la création, de la qualité de transfert de la Parole portée par la lumière car 2*10log10(2) s’écrit aussi 10log10(22) ou 10log10(4). Il correspond aux 4 pains par personne de la multiplication des pains.

A quoi cela me mène-t-il ? 

6 jours Genèse.    1 jour = 1000 ans.  1jour = 8

6*8 = 48 db  Il s’agit de la valeur en db d’1 octet ou 8 bits qui correspond au transfert d’informations qui se fait le plus souvent par paquet de 8.

Le fleuve se divise en 4 bras.

48/4 = 12

Il s’agit de l’onde cérébrale alpha 12Hz – Jésus : « Je suis l’alpha et l’oméga. » avec oméga la vitesse angulaire de l’onde qui tourne sur elle-même en forme de vis autour d’un axe vertical, comme si elle montait un escalier en forme de vis.

Qu’est ce qui me confirme ce calcul ?

Apocalypse. « La hauteur de la muraille est de 144 coudées. » 1 coudée royale égyptienne = 0,5236

144*0,5236 = 75,3984 (pulsation en radian par seconde) en fait oméga. = 2                         f = 2*3,1416.12 = 75,3984  ou égal aussi à 24*

Et maintenant nous commençons à comprendre à quoi correspondent les murailles de Jéricho.

La Lumière est celle qui éclaire les hommes. Maintenant nous savons qu’il s’agit d’une onde cérébrale. Nous connaissons donc sa destination.

Evangile de Jean :

« 1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

1:10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

1:11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

1:12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

1:13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Le tapis de loge au 1er grade  a la forme d’un rectangle ou d’un carré long symboliquement de même dimension que celle de la loge mentionnée dans le catéchisme de l’apprenti, ce qui fait dire que le tapis de loge c’est la loge.

Trois Grandes Lumières, l’une au sud-ouest, la deuxième au nord-ouest et la troisième au nord-est touchent le tapis. En fait l’éclairent.

Dans le catéchisme de l’apprenti Trois Grandes Lumières éclairent la loge, à savoir le soleil, la lune et les étoiles.

Quand est-il alors des Trois Grandes Lumières situées autour du tapis de loge ?

Le tapis de loge est à l’effigie du temple de Salomon comme l’affirme l’orateur lors de la réception d’un apprenti.

Il est orienté de l’orient (est) à l’occident (ouest) et du midi (sud)  au septentrion (nord). Cette orientation se fait par rapport au Maître de Loge qui devrait entrer en loge par l’orient, imitant ainsi le lever du soleil. L’entrée du temple, selon le tapis de loge, se fait par l’occident.

Cela a l’air bien compliqué.

Essayons nous à une interprétation.

Le Maître de Loge est comparé au soleil qui éclaire les surveillants eux même comparés à la lune. Les surveillants éclairent les frères et sœurs encore restés dans la nuit qui deviendront des étoiles flamboyantes empruntant le chemin du retour sous la forme d’une lumière immatérielle, notre âme devenue Esprit, guidée par les étoiles novénaires.

La Lumière origine peut être très dangereux si elle est reçue dans sa toute puissance ou si elle est approchée par la propre volonté des hommes. Pensons à Icare. Ne nous trompons pas de cible.

Par analogie avec le temple de Salomon que pouvons nous déduire ?

L’orientation du tapis de Loge fait que son entrée par l’occident place le Saint des Saints à l’orient, devant le Maître de Loge. Le Saint des Saints est la demeure sur terre de l’Eternel, de Sa Présence, de la Shékina, de l’Arche de l’Alliance. Le Saint des Saints est le Soleil, symbole d’Adonaï dans le Livre de la Parole. Le Maître de Loge est le soleil. Le symbole est d’une grande puissance. Attention à ne pas se prendre pour ce que nous ne sommes pas. Nous ne le ferons jamais car l’humilité caractérise les hommes. N’est ce pas ! Cependant ces maçons préfèrent dire que le Maître de Loge occupe la chaire de Salomon.

Nous retrouvons bien le soleil, la lune, l’hexagramme flamboyant et les étoiles novénaires sur notre Tapis de Loge.

A l’occident se trouvent au nord-ouest du tapis le Second Surveillant et au Sud – Ouest du tapis le Premier Surveillant, le Maître de Cérémonie entre les deux, face à l’entrée du temple. Sur la colonne du Nord ou Jakin, au nord du tapis, les apprentis restent dans le silence. Sur la colonne du Midi ou Boaz, au sud du tapis, au midi, les compagnons et les maîtres prennent la parole. Nous passons du silence à la parole. La Parole ne peut se recevoir que dans le Silence. A l’Orient, le Maître de Loge dirige les travaux.

A la réception au grade d’apprenti, le profane est entré  dans le temple de Salomon par le tapis de Loge en marchant à l’équerre d’une porte ouverte au nord à une autre porte ouverte au midi pour se retrouver devant une autre porte, mystérieuse, fermée à l’orient.

Qu’a – t-il fait ?

Le candidat a cheminé du Soleil positionné au nord-est sur le tapis de loge, à  la lune positionnée au sud-est sur le tapis de loge pour se retrouver devant la porte fermée à l’Orient.

Alors qui sont les sœurs et les frères ? Où sont- ils ?

Personnellement je dirai qu’ils sont symboliquement semblables aux Lévites qui « avaient le soin du Tabernacle ». Ils étaient placés devant le sacrificateur Aaron, le Maître de Loge, à son service, ainsi qu’au service de ses fils, les deux  Surveillants. Ils seraient donc autours du Tabernacle. On comprend mieux que leurs déplacements ne peuvent pas se faire tout seul. Un guide est nécessaire pour se déplacer avec respect, comme aurait pu le dire Amos, autour du Tabernacle.

Enfant de la lune, je me trouve devant l’Arche de l’Alliance avec Adonaï, véritable pont entre deux dimensions, qui me fait intégrer son Royaume qui ne connait pas la mort. Le nœud sous la lune est défait puisque l’Eternel m’a libéré de la matière qui me représentait sous la forme du nœud sous le soleil que l’on ne pouvait défaire. Il m’a libéré de cette dimension en me créant, en créant mon âme à l’image de Son Esprit. « Il a créé l’homme à l’image de Dieu, à son image. »

Les juifs l’ont parfaitement compris. Ils respectent le shabbat qui signifie : cesser, cessation. Cessation de quoi ? Et bien cessation de créer. Le 7ème jour est celui de la matérialité ou du temps imparti par l’Eternel aux hommes pour que leurs âmes avec son secours deviennent Esprits. Ils ne le louent que dans son acte de création, dans son Esprit et vérité. Nous comprenons mieux que le seul et unique crime qu’un homme puisse commettre et qui ne sera jamais pardonné est celui commis contre Son Esprit, contre Adonaï lui-même.

En fait, le tapis de Loge, donne l’explication du cheminement qui amène à cette porte fermée, à l’est. Il fait accéder au Nec Plus Ultra.

Tout est dit à travers le tapis de Loge de l’apprenti.

Que dit le Maitre de Loge au frère préparateur en charge du profane au moment de sa réception au grade d’apprenti ?

« …sitôt que les circonstances de son travail le permettront, il sera préparé à une nouvelle réception, de telle manière que le but final de  l’Ordre puisse être atteint. »

Alors, le chemin initiatique ne serait qu’une préparation de l’individu à recevoir la véritable instruction initiatique par l’effet de son travail personnel. Actuellement l’initiation est plus le fait de mettre au courant un individu d’une science, d’un art ou d’une profession, que de la considérer, comme elle l’était primitivement comme l’ensemble des cérémonies par lesquelles on était admis à certains mystères.

Qui donne la véritable instruction initiatique ? Qui en est porteur ? Quel est cet Ordre ? Quelle peut-être cette préparation ?
Ils se préparent par leur travail à recevoir la Lumière qui elle seule les éclairera, les illuminera pour atteindre quoi donc ? Ne serait ce pas la plénitude  de la connaissance qui leur donnera la reconnaissance ? De grandes choses se seront alors passées en eux.

Ces pierres ou plus exactement cette pierre devra être débarrassée de tous ses parasites qui la brouillent. A l’aide des outils ils construiront son réceptacle droit, centré, stable, vertical et à l’équerre comme tout homme ou femme de désir, désir qui construit un agencement, un réceptacle comme le définit le philosophe Gil Deleuze. Par le signe guttural ils la libéreront après avoir monté les sept marches de la création spirituelle, celle du 7ème jour de Genèse  ou quand sonnera la septième trompette annonciatrice de notre mort physique et de notre véritable naissance qui nous donnera notre véritable nom jusqu’à présent toujours inconnu.

Le tapis de Loge de l’apprenti au Rite de la Stricte Observance porte la Tradition, véritable révélation continue de la Parole d’Adonaï  adressée à ces maçons qui se fera uniquement en fonction de leur travail, des connaissances acquises, de leur foi et surtout de leur recherche de Son Amour, de Sa miséricorde, qui seules ouvriront la porte.

Genèse

«  1:16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.

1:17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,

1:18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

1:19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour. »

Nous notons que le rôle des étoiles et de séparer la lumière des ténèbres.

Le Soleil, symbole de  Celui qui est, donne la lumière du jour, de Sa création « céleste ». Sa lumière se reflète sur la lune, symbole de la nuit, du terrestre, domaine de ses enfants endormis en devenir selon Sa Volonté. Les étoiles portent les enfants de Celui qui est, qu’Il a éveillés, qu’Il a créés, qu’Il fait venir à Lui.

Le Vénérable Maître est le soleil, les 2 surveillants sont la lune et les frères et sœurs sur les colonnes les étoiles. Parler d’étoiles novénaires évoque le nombre 9, la porte, l’Arche de l’Alliance avec Dieu, le passage emprunté par les étoiles sur le chemin de la réintégration.

Apocalypse

« 12:1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

12:2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement »

« 12:5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

12:6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. »

Nous sommes dans le processus de la création. La femme est le soleil. Elle a les pieds sur la lune. Les 12 étoiles ou la lumière qui viennent du soleil agissent sur la lune. La femme est enceinte d’un enfant de Celui qui est qu’Il a créé. Il s’agit de la création de l’homme céleste.

Apocalypse

«  11 :1-14  «  On me donna un roseau semblable à une verge, en disant: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent. Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois. Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.

 Des hommes d'entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre.

 Et à cause d'eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l'allégresse, et ils s'enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.

 Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient.

Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici! Et ils montèrent au ciel dans la nuée; et leurs ennemis les virent. »

1260 jours pour les Témoins de Dieu.   1 jour pour Dieu vaut 1000.  Dieu parle de jour   

1260 * 1000 = 1 260 000 - 1 260 000 / 542016 après conversion.

Les nations fouleront la ville sainte pendant : 42mois / 12 mois = 3,5 ans      

Divisons des années par des années

2016/3,5= 576 = valeur numérique Arche Alliance= Ville Sainte résidence Arche Alliance

Elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant 42 mois=576*3,5=2016  

Les deux témoins prophétisent pendant 1260 jours et leurs cadavres sont exposés pendant 3,5 jours.

3,5*1000=3500 -  convertissons : 35*10*10 = 35/5*10/5*10/5 = 7*2*2 = 7*4 ou 3500/53=28   

28 jours : La Lune effectue sa circonvolution en une rotation par révolution décentrée (Lune près ou Lune loin) autour de la Terre, en environ 28 jours, ce qui lui permet ( la lune) de reprendre sa position par rapport au soleil.

Les 2 témoins n’ont-ils pas cheminés du Soleil vers la Lune, puis de la Lune vers le Soleil.

 

Capture309

Combien d’outils avons-nous ?

L’équerre, le niveau, le fil à plomb et la règle.

Esaie

« Mais ils n'ont point voulu écouter.

28:13 Et pour eux la parole de l'Eternel sera

Précepte sur précepte, précepte sur précepte,

Règle sur règle, règle sur règle,

28:15 Vous dites: Nous avons fait une alliance avec la mort,

Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts;

Quand le fléau débordé passera, il ne nous atteindra pas,

Car nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri.

28:16 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel:

Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre,

Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée;

Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir.

28:17 Je ferai de la droiture une règle,

Et de la justice un niveau;

Et la grêle emportera le refuge de la fausseté,

Et les eaux inonderont l'abri du mensonge.

28:18 Votre alliance avec la mort sera détruite,

Votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas;

Quand le fléau débordé passera,

Vous serez par lui foulés aux pieds. »

Amos

7« Ainsi me fit voir Yahwek, et voici que le Seigneur se tenait sur un mur vertical, et il avait dans sa main un fil à plomb.

Et Yahweh me dit : « Que vois- tu Amos ? » «  Je répondis : un fil à plomb. »

8«Le Seigneur me dit : « Voici que je mets le fil à plomb au milieu de mon peuple  d’Israël ; je ne lui pardonnerai pas plus longtemps.

9 « Les hauts lieux d’Isaac seront dévastés, et les sanctuaires d’Israël seront détruits, et je me lèverai contre la maison de Jéroboam, avec l’épée. »

Amos

« 7:7 Il m'envoya cette vision.

Voici, le Seigneur se tenait sur un mur tiré au cordeau,

Et il avait un niveau dans la main.

7:8 L'Eternel me dit: Que vois-tu, Amos?

Je répondis: Un niveau.

Et le Seigneur dit: Je mettrai le niveau au milieu de mon peuple d'Israël,

Je ne lui pardonnerai plus; »

Nous avons deux traductions du même passage du Livre d’Amos. Ils sont cohérents.

Pour un mur vertical, le fils à plomb est de rigueur.

Pour un mur tiré au cordeau (à l’horizontal), le niveau est de rigueur.

Toute construction doit être régulière, quelque soit la dimension envisagée.

En fait nous devons apprendre à marcher selon l’équerre de la vérité, du véritable, de la réalité juste, de ce qui est vraiment selon les règles de la construction considérée.

Nous devons toujours employer le bon outil.

Nous sommes construits en fonction d’un référentiel. Les outils symbolisent le référentiel.

 

Capture310

Thubalcaïn, « Tu seras apporté de Caïn. » « Coulant de Caïn. » ne peut-être qu’à l’origine de notre dégradation, de la colonne brisée.

Seul Celui qui est, nous établit dans son Temple comme une colonne vivante selon Sa volonté.

Thubalcaïn, est un homme de marteau, maître du feu, il travaille les métaux, créé des formes qui sont impures. Il construit des idoles.

Caïn, premier assassin, premier menteur de l'espèce humaine, le chef de la puissance des ténèbres est donc l’incarnation du séducteur dans la chair qui, après sa mort donna naissance aux enfants rebelles, la postérité du serpent. Comme ses parents personnifiaient l’esprit du mal, celui du raisonnement et de l’indépendance ; Caïn devint l’ennemi de Dieu. Caïn est donc le résultat de l’incapacité de l’Esprit de Dieu en l’homme de chair de s’élever; et non point peut-être le résultat de la chute d’un ange qui pourrait se nommer Lucifer ou Asmodée issu selon la tradition rabbinique de la fornication incestueuse entre Tubal- Caïn et de sa sœur Nahame.

Seth et sa descendance, « les fils de Dieu », adorèrent Celui qui est en Esprit et vérité alors que Caïn et sa descendance « selon la chair » adorèrent le soleil, l’intelligence, la raison, le Moi ou l’enchantement de Soi, en fait le serpent.

Il existe une incompatibilité absolue dans le fait de construire le temple de Salomon, temple de l’Eternel en se référant à Tubal-Caïn, l’adversaire de Celui qui est, comme constructeur.

Les mauvais compagnons sont les descendants de Caïn. Ils sont Tubal-Caïn.  Ils ont mangé le fruit défendu de la connaissance pour obtenir l’intelligence et se sont pris pour Dieu. Ils l’ont blasphémé en Esprit. Ils ont voulu planter leur propre arbre de vie. Celui qui est  a fermé la porte. Hiram est mort.

Personne ne franchira la porte s’il s’appuie sur Tubal-Caïn et non sur celui que Celui qui est  a choisi pour nous, Betsaleel.

Exode

« 31:1 L'Éternel parla à Moïse, et dit:
31:2 Sache que j'ai choisi Betsaleel, fils d'Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda.
31:3 Je l'ai rempli de l'Esprit de Dieu, de sagesse, d'intelligence, et de savoir pour toutes sortes d'ouvrages,
31:4 je l'ai rendu capable de faire des inventions, de travailler l'or, l'argent et l'airain,
31:5 de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d'exécuter toutes sortes d'ouvrages.
31:6 Et voici, je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d'Ahisamac, de la tribu de Dan. J'ai mis de l'intelligence dans l'esprit de tous ceux qui sont habiles, pour qu'ils fassent tout ce que je t'ai ordonné: »
 
 
Le prévaricateur est-il semblable à une colonne brisée dont le chapiteau est à terre ?  Alors la partie chue au sol est la partie haute qui se retrouve en bas: « qui s’élève sera abaissé ». Pourquoi ? « ce qui corrige les orgueilleux, c’est la chute ». Corriger, je pense peut-être compris dans le sens de la punition par la chute mais aussi et le plus important dans le sens où nous devrons nous modifier, nous améliorer car Dieu est Miséricorde, Amour pour ses enfants. Il est patient avec eux comme un Père peut l’être. La base est encore solide. Tout est encore possible. « Dieu a créé l’homme à son image »  Mon orgueil empêcherait-il momentanément Celui qui est  de créer l’homme à son image ? Que dois-je faire pour me remettre « dans la présence immédiate de Dieu » ?

Cet homme, colonne brisée, décapitée, au chapiteau à terre représenterait-elle la punition, la mort ? Une tentative annihilée ? Cette colonne ne serait-elle pas un Arbre de Vie construit avec les fruits volés à l’Arbre de la Connaissance, connaissance exclusivement réservée à Dieu utilisée dans le monde de la matérialité ? Ou alors cette colonne brisée est un placebo bestial de l’Arbre de Vie,  qui aurait permis la réintégration de la bête auprès de Dieu. Nous sommes dans la prévarication. Personne ne forcera le passage, car le passage existe. Les chérubins sont là pour empêcher tous les impurs de le franchir. Les fruits de l’Arbre de Vie sont les purs, les élus, ceux de cette colonne brisée des prévaricateurs, des orgueilleux qui persistent dans leur action. Nous dépendons de Dieu, condition même de la vie. Refuser cette dépendance conduit à la mort. Ou alors, cette colonne décapitée nous indique que l’homme n’a plus de support pour l’Esprit.

Que se passera-t-il quand l’homme détruira lui-même la terre ? Le jour et la nuit cesseront-ils ? Parlons-nous du temps de la fin ? De celui peut-être où Celui qui est quittera les hommes ?

 

« Ils exterminent leurs sœurs, leurs frères, rongent la planète, le véritable Jardin qui pouvait tout donner. L’entretenir et le connaitre suffisaient pour le bonheur terrestre, sans excès, dans l’équilibre…… L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.……. Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I