star-trek-data-androide

Les deux bêtes

Apocalypse

« 10:10 Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume.

10:11 Puis on me dit: Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois.

11:1 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent.

11:2 Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.

11:3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

11:4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

11:5 Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière.

11:6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront.

11:7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

11:8 Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié. »

La bête qui monte de l’abîme est la première, celle de la mer. La mer correspond à l’origine de la création par l’Eternel:

Genèse

2:7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. »

L’homme ou les nations se trouve sur le parvis du temple, à l’extérieur. Il est dans son premier état naturel.

L’homme a été formé à partir de la terre et non de l’Esprit. Il est un être ou âme vivante éphémère. Il ne possède rien. L’Eternel donne l’Esprit.

Caïn, le laboureur qui offrit à Celui qui est « des fruits de la terre », tua  Abel, le berger qui lui offrit  « un des premiers nés de son troupeau et de leur graisse », offrande sur laquelle Celui qui est « porta un regard favorable ».

Caïn représente la terre, l’homme terrestre, la première création. L’assassinat de son frère Abel  représente la création en esprit, celle de l’homme céleste. L’expression « un des premiers nés » ou les « prémices des créatures de Dieu » comme le dit Jacques nous le fait comprendre.

Caïn est un simple mortel. Il a été fait pour mourir. En lui ne réside aucun esprit divin. Il est prisonnier de sa propre mort.

Ecclésiaste

« 3 :19-22 Le sort des Hommes et le sort de la bête sont identiques : comme meurt l’un ainsi meurt l’autre …La supériorité de l’Homme sur la bête est nulle car tout est vanité.  Tout s’en va vers un même lieu : tout vient de la poussière, tout s’en retourne à la poussière. » 

Cependant celui qui tuera Caïn ou Lamech sera puni. En tuant Caïn et à Lamech on s’attaque à Thubalcaïn, le constructeur dans la matérialité. On détruit la terre et l’homme terrestre comme il était établi au commencement, création utile et nécessaire à celle de Celui qui est, celle de l’homme céleste. Tout est devenu prévarication. Tout est devenu vanité. Toute communication est interrompue. Le silence s’installe.

La création de Celui qui est, est mise en danger. Sans intelligence, sans parole, sans image, l’Elu ne peut naître selon la Volonté de Notre Seigneur. Cela ne se peut. « Autre chose sera construit ».

Puisque :

Genèse  

« 6 :3 Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. » 

 Apocalypse

« 13:1 Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

13:2 La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

13:3 Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.

13:4 Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?

13:5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.

13:6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

13:7 Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

13:8 Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé.

13:9 Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende! »

Cette bête est celle qui a tué les deux Témoins. Elle a piétiné le sanctuaire, résidence de l’Arche de l’Alliance avec Celui qui est. La foi a quitté le cœur des hommes.

Jérémie 

« 3-16 « On ne dira plus : Où est l’Arche de l’Alliance de Yahvé? On n’y pensera plus, on ne la regrettera plus ; on n’en construira plus d’autre. »

II Timothée (3 ; 3-4-5) :

 «  Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. »

Cette bête est l’humanité dans son état de première nature.

« 13:11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon.

13:12 Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

13:13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.

13:14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.

13:15 Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.

13:16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

13:17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

13:18 C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante- six. »

666 = 6*6*6 = 216

Ezéchiel : 

« 48:20 Toute la portion prélevée sera de vingt-cinq mille cannes en longueur sur vingt-cinq mille en largeur; vous en séparerez un carré pour la propriété de la ville.

 48:30 Voici les issues de la ville. Du côté septentrional quatre mille cinq cents cannes.

48:31 et les portes de la ville d'après les noms des tribus d'Israël, trois portes au nord: la porte de Ruben, une, la porte de Juda, une, la porte de Lévi, une.

48:32 Du côté oriental quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Joseph, une, la porte de Benjamin, une, la porte de Dan, une.

48:33 Du côté méridional quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Siméon, une, la porte d'Issacar, une, la porte de Zabulon, une.

48:34 Du côté occidental quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Gad, une, la porte d'Aser, une, la porte de Nephthali, une. »

48:35 Circuit: dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la ville sera: l'Eternel est ici. »

1 canne = 6 grandes coudées

Le « circuit » est de 18 000 cannes soit 18000*6 = 108 000 grandes coudées.

Ne retenons que 108 000

Convertissons : 108 000= 108*10/5*10/5*10/5 = 108*2*2*2 = 108*8 = 864

C’est un carré : 864/4 = 216

Chaque côté de la Ville de l’Eternel «  L’Eternel est ici » a la valeur numérique de 216.

Il existe trois portes par côté. Chaque porte a la valeur numérique de : 216/3 = 72.

 Capture244

Livre secret de Jean

« C’est l’arbre de leur vie qu’ils ont placé au milieu du paradis. Mais moi, je vous enseignerai quel est le mystère de leur vie, c’est-à-dire le projet qu’ils(les hommes) ont fait ensemble de (fabriquer) la ressemblance de leur esprit.

« (Cet arbre) est celui dont la racine est amère et dont les branches sont mortes. Son ombre est haine et il y a de la tromperie dans ses feuilles. Sa fleur est l’onction de la perversité et son fruit la mort. Sa semence est désir et fleurit dans l’obscurité. Ceux qui goûtent  à cet (arbre), leur lieu de séjour est l’Hadès et l’obscurité leur lieu de repos. »

L’homme ne le peut. Cela lui est impossible. Les chérubins avec leurs épées flamboyantes l’expriment symboliquement.

Jean 

« Les Enfants de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de la chair,

Ni encore moins de la volonté des Hommes.

Les Enfants de Dieu sont issus de Dieu. »

L’alliance ne peut être établie qu’entre Celui qui est et ses enfants.

« L’humanité redevient un repère de vipères, adore à nouveau le veau d’or, se prend pour Dieu. Le cou de plus en plus raide, elle met en péril l’harmonie nécessaire à toute élévation. Les adorateurs des idoles pullulent. Leur amour n’est que fornication et prostitution. Leur or transmutera en plomb fondu qui brûlera leurs entrailles. Ils exterminent leurs sœurs, leurs frères, rongent la planète, le véritable Jardin qui pouvait tout donner. L’entretenir et le connaitre suffisaient pour le bonheur terrestre, sans excès, dans l’équilibre. » S.I

666 n’est qu’un nombre d’homme né de sa volonté prévaricatrice puisque (6*6*6 = 216) est le calcul par sa propre intelligence réductrice, confuse du résultat qui indique et symbolise les portes de l’éternité  (les portes de la Ville de l’Eternel) qu’il ne pourra jamais franchir selon sa propre volonté. L’homme veut dépasser ses limites pour contrecarrer se finitude, sa mort. Il va  construire une monstruosité froide, totalitaire. Cependant l’homme ne plantera jamais son propre arbre de vie dans une dimension qui n’est pas la sienne. Il sera « dévoué par interdit ».

Apocalypse

« 14:9 Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,

14:10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau.

14:11 Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.

14:12 C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

15:1 Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.

15:2 Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.

15:3 Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!

15:4 Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés. »

Malheur également à tous ceux qui s’accaparent le pouvoir spirituel en se proclamant dépositaires de la Connaissance pour asservir à leurs profits le peuple de Dieu. Ce sont des nicolaïtes.

Actuellement, la technologie aidant, l’homme se prend pour Dieu.

Les transhumanistes soutiennent que l’émergence et la convergence de techniques telles que la nanotechnologie, la biotechnologie, les techniques de l’information et de la communication et la science cognitive ainsi que d’hypothétiques sciences futures comme la réalité simulée, l’intelligence artificielle forte, le téléchargement de l’esprit et la cryonique font que les humains peuvent et doivent utiliser ces techniques pour devenir plus que des humains.     

Voilà les Nicolaïtes. Souriez, les chérubins sont là.

Cette bête est l’humanité prévaricatrice.

 « L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est entrain de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

  

Gloire à son Nom.